Alors que l’arrivée du printemps se fait attendre impatiemment et que les bordées de neige se font lourdes, s’envoler vers le Sud devient un impératif! On s’est tourné vers le Mexique et la région de Tulum, situé à moins de 2 heures de l’aéroport. Ce petit village de style bohémien au sud de Cancun est une destination buzz pour les fans de soleil et d’art de vivre. Ici, le luxe des hôtels-boutiques éco-chic et resto branchés fréquentés par les supermodels et foodies coexistent avec la jungle et une nature époustoufflante.

Parler de lingerie à la veille de la Saint-Valentin? Groundbraking!, me direz-vous. Je ne m’attarderai pas ici à vous parler de sous-vêtements affriolants sortis tout droit d’un fantasme mal léché à la 50 Shades of Gray. Messieurs, trop nombreux serez-vous, remplis de bonnes intentions, à s’arrêter sur un body plongeant fuchsia Victoria’s Secret, mais laissez-nous vous dire les vraies choses : il sera fort probablement relégué au fond du tiroir à bobette une fois que le glas du 14 février aura sonné…! Comment éviter le faux pas lingerie à la St-Valentin? Votre

Vous désirez miser sur l’ambiance des bars à cocktails style speakeasy, inspirés du temps de la prohibition, pour vos prochaines sorties à deux? Par leurs décors feutrés et romantiques, pleins d’espoirs, de murmures et de mots tendres, voici nos adresses pour une excitante escapade à la découverte de la romance montréalaise. Henden Derrière le plus récent des speakeasy montréalais à ouvrir ses portes dans la Petite-Bourgogne se cache l’équipe du restaurant Bird Bar. Ce projet secret fort anticipé a pris racines dans le sous-bassement du restaurant. Niché derrière un mur

Depuis quelques années, je m’amuse à faire un top des meilleurs films de l’année que j’ai eu la chance de voir sur grand écran, et c’est avec plaisir que j’ai accepté de le publier cette année sur Querelles. À l’approche des Oscars, plusieurs des meilleurs films de 2016 nous ont été livré en fin d’année, ce qui a compliqué et modifié de beaucoup la finalité de mes choix. Ce topo se veut très subjectif, n’ayant eu le temps que de voir 33 des offrandes cinématographiques de 2016 (ne vous étonnez donc pas de ne pas

L’échange de cadeau est un rituel des Fêtes qui anime bien des débats : déterminer un thème ou faire un Secret Santa personnalisé? Prioriser le regifting sensé ou imposer un budget? Avec cette folie consumériste qui nous emporte dans son sillage étourdissant, l’échange en famille ou entre amis apparaît souvent comme une dépense extra pas tellement nécessaire. Et si on en profitait plutôt pour joindre le plaisir à la responsabilité en choisissant de jouer le jeu du local? Cette année, on propose à notre famille d’apporter chacun un présent bien pensé provenant d’un artisan

On est quand même vraiment privilégiés à Montréal de pouvoir se « déplugger » du brouhaha urbain en moins d’une heure de route. Sous mes traits de blogueuse abonnée aux resto branchés, j’ai des racines bien ancrées en campagne, là où ma famille s’est construit un nid des plus cozy. C’est cyclique : le grand large forestier m’appelle chaque mois pour m’imposer une escale de pureté pulmonaire. Mais en véritable urbaine Uberisée que je suis, pas voiture = pas de problème, jusqu’à ce que j’ai envie de m’échapper. C’était donc le gros luxe de pouvoir tester il

Depuis sont ouverture, le Foiegwa est une nouvelle valeur sûre de la Petite-Bourgogne, avec son look « Diner-Nouveau » intime et invitant et son menu de cuisine française américanisée. Que ce soit pour y casser la croûte ou simplement pour prendre un verre (aussi dans son speakeasy le Atwater Cocktail Club), on y est toujours si bien reçu. Ravis sommes nous alors de les voir ajouter un service matinal le week-end! On a testé la nouvelle carte brunch du Foiegwa, offerte à partir du 3 décembre. Leur menu s’inspire des grands incontournables de la

Votre appétit sucré est insatiable? Préparez vos papilles, le plus grand rendez-vous des fans de gâteaux se déroulera à Montréal le 4 décembre sous le signe de la générosité! Le MTLBakeOff, c’est un party de desserts démesuré dont une partie des fonds amassé sera versé à la Mission Old Brewery (un organisme de bienfaisance qui offre des services d’urgence aux hommes et aux femmes de Montréal qui se retrouvent sans-abri). Préparez-vous à une une journée de dégustations haute en édulcorants, en démonstrations de pâtisseries et en tirages de toutes sortes pour les participants.

L’hiver s’annonce être une saison loin d’être au ralentie avec la pléthore de restaurants et de bars qui ouvrent pour compléter l’offre gourmande des quartiers centraux de Montréal. De Griffintown au Village, cinq nouvelles adresses ont retenue notre attention, pour leur concept novateur et leur charmant décor, qui nous feront fouler avec enthousiasme les rues enneigées de la métropole pour passer des soirées mémorables. Le Bird Bar Et si on vous disait accord poulet frit et champagne? More, please! C’est la prémisse du nouveau Bird Bar au design éblouissant pensé par les Gauley Brothers (Foiegwa, Atwater

Quand vient le temps d’élire domicile, le choix de la déco sera le reflet de nos humeurs intimes, tandis que le choix d’un quartier dictera notre rythme de vie, notre posture publique. Pas question de se tromper, puisqu’on performe toujours un exercice de déduction quand on demande à quelqu’un où il habite. « Dis-moi où tu vis et je devinerai qui tu es », se dit-on intérieurement. Chaque quartier de Montréal possède sa propre personnalité typique, qu’il soit propice au grouillement culturel, à l’émergence d’adresses tendance, ou au calme reclus des espaces

Coffee Crawl Alert! En plein coeur du Centre-Ville se cache depuis quelques semaines un nouveau jardin urbain : le café Spoon. Cet espace tout de blanc, minimaliste, intime et peuplé d’une collection de jolies verdures, est un endroit tout désigné pour un lunch et pause-café loin de la ville effrénée. Ce nouveau café « troisième vague » a été imaginé par l’équipe des restaurants Soupesoup en collaboration avec Ali Inay, un Instagrammeur montréalais qui a initié le mouvement #mtlcafecrawl. Niché sur la rue Crescent juste en dessous du restaurant soupesoup, on s’y rend

Pour visiter les Hamptons en haute saison, il faut s’armer de beaucoup de planification si l’on ne veut pas dépenser comme crésus. En juillet et en août, l’exode des New Yorkais débute le vendredi midi et ne s’estompe que tard le dimanche, alors que la ville atteint son point d’ébullition en été (et que personne n’aime l’odeur d’une poubelle en osmose). Heureusement, l’automne et son climat plus frisquet rend la région plus accessible! Les Hamptons, et surtout la pointe de la péninsule, est un endroit extrêmement prisé pour son aura chic

1 2 3 61 Page 1 de 61