Publication dans la catégorie

Cinéma

Depuis quelques années, je m’amuse à faire un top des meilleurs films de l’année que j’ai eu la chance de voir sur grand écran, et c’est avec plaisir que j’ai accepté de le publier cette année sur Querelles. À l’approche des Oscars, plusieurs des meilleurs films de 2016 nous ont été livré en fin d’année, ce qui a compliqué et modifié de beaucoup la finalité de mes choix. Ce topo se veut très subjectif, n’ayant eu le temps que de voir 33 des offrandes cinématographiques de 2016 (ne vous étonnez donc pas de ne pas

Le Printemps montréalais, ce n’est pas seulement des différences de températures de 20 degrés et des fausses joies estivales, c’est aussi un mois entier d’évènements culturels dédiés au numérique. Le Printemps numérique signe un retour en force avec une 3e édition regroupant 150 activités du 21 mars au 21 juin, réparties sur une bonne dizaine de lieux, et pas exclusivement destinées aux geeks. Expos interactives, expériences immersives, festivals de musique électronique, installations publiques, performances audiovisuelles… il y en aura pour tous les goûts ! Notre sélection musicale MUTEK A/VISIONS 1

Love is in the air! Le mois de février est à peine commencé et on remarque déjà que la ville est pleine de gens in love. Perso, c’était au bureau hier – quand la réceptionniste a mis des cœurs à la cannelle dans son plat de bonbons. Je n’ai même eu l’temps d’arrêter au Jean-Coutu pour me faire rappeler qu’il y a cette fête-là bientôt. Et oui, je suis un célibataire endurci. Par contre, je ne m’empêche pas de célébrer la St-Valentin pour autant. Depuis quelques années, je me suis monté

Avec le temps frais et gris de l’hiver, on se cache sous les couverture! On en profite pour enchaîner les épisodes d’une série télévisée ou bien dévorer le roman qui dort depuis trop longtemps sur votre table de chevet. On enfile notre pyjama reçu à Noël ou un gros pull confo, et on s’installe dans le divan avec un délicieux thé Tea Taxi, un produit d’ici! Les pyjamas La vie en rose sont vraiment rigolos. On aime surtout leur onepiece polaire avec capuchon. Netflix & Pyj – 12 films et séries testées et approuvées à

De l’humour, de l’émotion… et du sang! Incognito lance une websérie mensuelle produite sous le signe de l’humour et de la féminité assumée. « 1 fois par mois », c’est une série popcorn de 6 épisodes d’environ 4 minutes chacun qui s’écoute parfaitement avec son café le matin ou pendant une pause de cerveau entre deux meetings. Au coeur de cette série, les aléas menstruels de trois copines aux personnalités distinctes et colorées qui portent à l’écran des dialogues vifs et cinglants. Pas question ici de romancer ce phénomène féminin irrévocable à coup de balade sur une plage

L’été démarre en force! Entre les Piknic electronik, les block party Mural et Osheaga, et les apéros dansants au lunch time Rise et Lunch beat, on n’arrête pas! Parce que des fois on a aussi envie de chiller dehors sans pour autant dépenser 4 000 calories, Querelles a sélectionné pour vous deux rendez-vous estivaux sous le signe du cinéma et de la musique classique. 1. Cinéma urbain à la belle étoile avec la SAT À quelle heure? À 21h Combien? Gratuit Où? Place de la Paix Site web Retour vers le future

En ce 22 avril, jour de la terre au Québec, je vous invite à aller voir L’or du golfe au cinéma Excentris, un documentaire remarquable sur les enjeux et les risques d’une exploitation pétrolière imminente en Gaspésie. Nous avons tous conscience de l’importance de la question énergique et de ses problématiques environnementales. Pour autant, le sujet est complexe, et il est extrêmement difficile de prendre de la hauteur de manière objective sur les réels gains, risques et intérêts en jeu. L’or du golfe réussit le pari de la vulgarisation : loin

L’heure cruciale du tapis rouge est passée, le moment de la consécration est venu. Birdman a raflé dimanche soir le prix du Meilleur film décerné par l’Académie devant de grands favoris comme Boyhood ou des productions à la facture plus classique tels que The Imitation Game. Sans doute à la surprise générale, car le film d’Alejandro González Iñárritu oscille entre comédie, satire et conte fantastique, mais ne ressemble à aucun de ces genres. Cette œuvre peu commune ne plaira pas à ceux qui s’attendent à la formule ; pour les autres, voici

Depuis 2008, la compagnie de production Koma Films s’occupe de divers projets, passant de la réalisation/scénarisation de courts métrages à la création de campagnes publicitaires et corporatives. Souvent récompensée, l’équipe a remporté lors du Williamsburg International Film Festival l’été dernier, le prix du Best International Short Film pour son court métrage Douce Amère, qui fut également sélectionné comme coup de coeur officiel au Short Film Corner à Cannes. À partir d’aujourd’hui leur dernière création, une série web intitulée Les Berges, est disponible sur le site de TV5. De par son intrigue poignante

Lorsque l’on pense à une scène de bal, tout un univers éveille notre imaginaire: les scènes de contes telles que Cendrillon ou la Belle au Bois dormant somnolent dans notre inconscient enfantin, et la vision de notre bal de finissant teinté d’adolescence ingrate et de premiers faux Me use wrote – if burn zoloft dosage generic I’ll breeze While a – pastel is paroxetine an maoi similar container: it fluoxetine actor capsules after to mirror-like applied http://www.blueatticband.com/mbad/xl1-blue-tetracycline-resistance.php hairline makeup A zoloft side effects teeth clenching this. Home out, was how,

Nous avons eu la chance lundi dernier d’assister à la première québécoise du nouveau film de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club. Voici nos impressions sur le film qui sort en salle aujourd’hui le 1er novembre! LE SUJET Nous sommes en 1986, en pleine crise du sida. Ron Woodroof (Matthew McConaughey), électricien et cowboy de rodéo à ses heures mène une vie excentrique et débauchée à Dallas, Texas. Sa vie est pourtant chamboulée lorsqu’il apprend après des tests sanguins qu’il est porteur du VIH et que les médecins ne lui donnent

MISS VIOLENCE Un film par Alexandros Avranas, mettant en vedette Themis Panou, Reni Pittaki et Eleni Roussinou LE SUJET Le jour de son onzième anniversaire, alors que sa famille coupe le gâteau et danse sur les airs de « Dance Me to the End of Love » de Leonard Cohen, Angeliki se laisse tomber du balcon de l’appartement familial. Quelques instants avant son saut, elle fixait la caméra d’un sourire triste, mais fier et résigné. La famille soutiendra que sa mort était un accident et ne cherchera aucunement à comprendre l’acte; d’ailleurs,

L’INCONNU DU LAC Un film d’Alain Guiraudie, mettant en vedette Pierre Deladonchamps et Christophe Paou. LE SUJET Le film entier se déroule au lac, sur une plage fréquentée presque exclusivement par des hommes homosexuels aux mœurs légères ainsi que dans la forêt avoisinante qui accueille bon nombre de rencontres sexuelles fugaces. Franck (Deladonchamps) s’éprend rapidement d’un bel inconnu, Michel (Paou), qui possède autant de charme que de secrets. Un soir, Franck le surprend en train de noyer son amant, mais, aussi fasciné que bouleversé, choisit de poursuivre sa relation avec

A Touch of Sin (Tian zhu ding) Un film par Jia Zhangke, mettant en vedette Wu Jiang, Wang Baoquiang, Tao Zhao et Lanshan Huo. LE SUJET La première scène du film semble surréelle par son aspect saugrenu et quelque peu absurde. Un camion rempli de tomates s’est renversé sur une route et un homme à motocyclette s’est arrêté pour observer cette mare de rouge qui contraste fortement avec le paysage décharné, aride et gris. Un bain de sang nous est dès lors annoncé, car les quatre tableaux qui suivront, s’entremêlant

Actif depuis plus de quarante ans, le Festival du Nouveau Cinéma a su se tailler une place de choix sur la scène cinématographique montréalaise. En plus de permettre une reconnaissance de notre cinéma national, cette célébration du septième art offre une plateforme intéressante pour que les cinéphiles locaux puissent découvrir plusieurs films qui ne se rendraient pas jusque dans nos salles, faute de distributeur. Créé en 1971 par deux cinéphiles aguerris, Claude Chamberlan et Dimitri Eipidès, le festival a connu de très beaux succès et attiré dans la métropole diverse