Activisme timide, 2013 Il y a de ces artistes qui nous sortent de notre zone de confort et adressent des problématiques fondamentales de l’art actuel avec une verve visuelle et un humour décapant. Au premier regard, une petite voix incrédule nous dit intérieurement « y’a rien à comprendre », puis on se colle le nez contre l’oeuvre, découvre ses infimes subtilités pour enfin s’abandonner à l’univers rigoureux qui se déploie sous nos yeux. Le travail de Manuela Lalic en fait partie, avec ses installations et ses interventions performatives qui activent notre esprit

Ces dernières semaines ont passées trop rapidement, disons qu’au travail on ne nous ménage pas! Bref, lorsque j’ai la chance d’avoir un peu de temps libre et que le soleil se fait généreux, j’aime bien me balader et trouver un endroit en nature où se poser et lire un bon livre. Cette fois-ci, la balade avait pour but d’aller visiter les ateliers de Woolfell, de jeunes créateurs de sacs en cuir Made in Montreal (plus de détails dans un article à venir!). Cath, Boris et moi nous sommes donc rendus

Chacune possède son arme secrète, le modèle de jeans idéal dont on ne se départ plus et qu’on rachète à perpétuité – J Brand pour ma part, Levis pour les plus rugged, ou encore Mother pour les fashionistas aguerries. C’est donc avec une retenue certaine que j’ai découvert la nouvelle marque Loùkas qui ouvrait jeudi dernier sa boutique rue Fairmount, en plein coeur du Mile End. D’abord parce trouver la parfaite paire de jeans qui galbe les courbes soigneusement est une quête en soi que je pensais avoir achevée, puis

Dialogue : Olivier Bonnard Si le Festival MURAL a pour but de faire rayonner la créativité montréalaise à l’international, c’est aussi l’occasion pour nous de découvrir nos artistes locaux, surtout ceux qui commencent tout juste à se tailler une place dans le monde de l’art. Lors de ce week-end où fête et créativité sont les mots d’ordre, Querelles a eu la chance de s’entretenir avec un des jeunes protégés de l’équipe LNDMRK, Olivier Bonnard, aka Le Bonnard, afin de discuter de son travail et de sa participation à MURAL. Notre rencontre ne

Ce week-end, c’est sur la Main que ça se passe avec le Festival MURAL qui offre un lifting bien mérité de fresques et de graffitis contemporains à la rue Saint-Laurent. Un événement qui célèbre sur quatre jours le street art dans tous ses états. Et qui marque aussi la première édition d’un festival de street art au Canada. Hands up Montréal! Une initiative signée LNDMRK, agence d’artistes graffiteurs, qui nous fait découvrir la création live de fresques géantes, des expositions et des événements festifs se déroulant un peu partout à travers

En ce deuxième volet de mon expérience C2-MTL, je poursuis mon palmarès des meilleurs conférences, pour leur contenu inspirant et leur rendu dynamique. Ces trois jours de fusion entre commerce et créativité ont laissé place à du grand, du beau et du bien fait. J’en suis revenue globalement enthousiasmée de voir en Montréal ce potentiel créatif, cette vitalité, cette scintillante fibre design qui permet d’attirer des entrepreneurs des quatre coins du globe. Parce que mettre Montréal sur la map implique aussi de stimuler le networking international pour s’inscrire dans une

Vous traduire en un seul billet tout ce que j’ai pu apprendre durant les trois jours de C2-MTL relève d’un défi colossal. Vous serez prévenus: je suis une verbeuse intransigeante. Me voilà donc forcée de dompter mon impatience et trancher le compte-rendu de mon expérience en deux volets. Pour ne pas vous gaver trop vite comme des foies gras. La 2e partie de mon billet sur C2-MTL sera en ligne dès demain. Parce que bien franchement, j’en ai simplement trop à dire, et surtout, à partager.  Montréal est bien connue

Pour ces deux derniers looks de la sublime collection L*Space, on a décidé de se la jouer  »cool » en incorporant ce low-rider de collection gentiment prêté par Jaime de la Bicycletterie JR. Un gros merci! Il faut aussi dire que le paysage était parfait pour l’occasion. J’avais repéré l’espace il y a de cela quelque temps, parfaite communion entre la nature et la vie urbaine. À l’ouest du boulevard Lasalle, on arrive face-à-face avec le St-Laurent. Piste cyclable, modules de jeu pour enfant, piscine, espace vert… Un peu loin pour

Ils sont bien loin les choux à la crème et autres feuilletés bourratifs de notre tante Gisèle. La fameuse pâtisserie Rhubarbe est entrée dans notre vie, et on opine que de nouvelles perspectives pâtissières se sont dès lors ouvertes à nous. C’est au 5091 rue de Lanaudière que Stéphanie Labelle nous concocte des petites merveilles. Après avoir fait ses armes chez la très prestigieuse maison Hermé à Paris et un passage chez les Chocolats de Chloé, elle décide d’ouvrir à l’automne 2010 sa propre boutique de pâtisserie. Avec ses doigts de

Une escapade à New York pour le long week-end de Pâques, c’est un classique inaliénable à l’arrivée du printemps qui fait émerger de sa stagnante hibernation nos envies d’aventures. En plus, fêter son anniversaire dans la Grosse Pomme, c’est mettre la barre archi haute pour l’année qui s’entame, et ça donne une raison de plus pour repérer les meilleurs restos et bars. Faire des réservations à l’avance nous apparu précautionneux; risquer un achalandage saturé par les touristes est un mal à éviter. Mais avec une liste interminable de bonnes adresses

Manger chez Maïs, ce nouveau coup de coeur des gastronomes, c’est s’embarquer dans une expérience culinaire qui dépasse les frontières de Montréal et redéfinit les conventions du tacos mexicain. On se retrouve soudain autour d’une tablée où l’atmosphère est dense et dynamique, tout à l’image des Taquerias de Mexico. Chaque tacos est une envolée gustative et exploratoire qui nous transporte d’une courge musquée à du boeuf effiloché, d’un soupçon de coriandre à du fromage de chèvre frais, de fèves noires vers des betteraves, du cumin, des noix de grenoble et

La Maison Publique, ouverte depuis octobre 2012, a fait jasé les foodies bien avant que son menu ne puisse faire ses preuves, l’annonce de l’implication du célèbre chef britannique Jamie Oliver ayant fait beaucoup de bruit. On peut maintenant vous confirmer que son partenariat n’est que financier, et surtout, que le chef Derek Dammann (anciennement au DNA) n’a pas besoin d’un chef superstar mais uniquement d’un plat pour nous convaincre qu’on a affaire à une table incontournable de Montréal. Le décor évoque l’allure rustique d’un pub british (dont l’étymologie « Public

1 41 42 43 44 45 Page 43 de 45