Publication dans la catégorie

Culture

Le Festival d’art vivant, qui s’est déroulé du 27 mai au 1er juin, a encore une fois cette année déjoué le monde de l’art avec une programmation audacieuse. Dédié aux jeunes créateurs d’avant-garde, le OFFTA, organisé en marge du Festival Trans Amérique, a revu les pratiques artistiques où le corps est mis à l’honneur. Danse, théâtre et performance ont été questionnés par les artistes. Ceux-ci, déconstruisant les frontières entre chacune de ces disciplines, ont créé des œuvres principalement multidisciplinaires. Le 31 mai, Querelles a eu l’occasion d’assister au Programme triple

ADN, la nouvelle série d’événements culturels, présentée par l’Arsenal en collaboration avec Circo de Bazuka, sera lancée ce samedi 7 juin. Une première édition qui promet, puisqu’elle sera entièrement dédiée au créateur de mode Denis Gagnon. Et quoi de mieux que la semaine du Grand Prix pour inaugurer le projet! Une soirée de festivités hors du commun garantie. ADN vise à célébrer la richesse de la création artistique du Québec. En passant par l’art contemporain, la mode, la danse, la musique et création culinaire, le projet vise à faire prendre

Il y a quelque temps, Querelles a eu la chance d’être invité au dévoilement d’un événement qu’attendent avec impatience tous les amateurs d’art actuel: la Biennale de Montréal. Pour plusieurs raisons, cette édition de la Biennale s’annonce être marquante pour Montréal et pour tous ceux qui prendront par à cet événement d’une envergure rarement égalée dans le monde des arts visuels au Québec. BNLMTL 2014 est l’occasion de découvrir un corpus d’œuvres d’une actualité saisissante, rassemblant 50 artistes et collectifs. L’avenir (looking foward) est le thème de cet événement qui

Chromatic – Festival d’arts et de créativité du 24 au 30 mai Montréal foisonne sur le plan créatif; c’est désormais partie intégrante de notre ADN métropolitain. Entre les imminents Mutek, BIAN et C2MTL, la Biennale d’art contemporain qui point à l’horizon et le festival Mural qui trace déjà les contours de ses interventions street art, il y a MASSIVart, une jeune organisation qui a pour mission de diffuser le travail de la relève, qui entreprend dès demain de vivement colorer ce paysage artistique. Chromatic, c’est leur bébé évènementiel qui fête

Le DJ américain John Talabot lors d’une prestation à Mutek en 2013 Fondé en 2000, Mutek est un organisme à but non-lucratif dédié à la dissémination et le développement de la créativité digitale sous forme de son, de musique et d’art audio-visuel. Au sein de la scène montréalaise de musique électronique, Mutek est surtout connu pour son festival éponyme qui se déroule annuellement à la fin-mai. On y retrouve des évènements de tout genre: des concerts, des partys, des conférences avec invités connus. Des évènements à Barcelone et à Mexico

Rallye des galeries – le 15 mai, on célèbre l’art et les rencontres Les fanas d’arts visuels se retrouvent trop souvent confrontés à des dilemmes impossibles: devoir « cherry pick » une pincée d’expos à visiter le week-end quand les temps libres se font trop courts. Pour faire un « gallery crawl » dans les règles de l’art, il nous faudrait dans le meilleur des mondes un curator sur mesure pour choisir efficacement nos visites et un réseau de « troopers » pour motiver notre marathon créatif. Avec un cocktail, à la main, ce serait encore

Situé  à quelques pas de la Place-des-Arts et en plein coeur du McGill ghetto, le MAI (Montréal, arts interculturels) est un centre d’exposition pluridisciplinaire qui vaut le détour. Que ce soit en danse, en théâtre, en musique ou en arts visuels, cet organisme à but non lucratif cherche à promouvoir les pratiques expérimentales et interculturelles et a pour mission d’aider les créateurs professionnels à réaliser leur vision. Ce printemps, l’artiste londonienne susan pui san lok fut sélectionnée pour y exposer une œuvre qui nous remémore un souvenir marquant de l’hiver

C’est avec grand ravissement que nous avons eu la chance d’assister à la première du ballet narratif Marie-Antoinette du Houston Ballet, présenté à la salle Wilfrid Pelletier jusqu’au 12 avril. Aller au ballet, c’est un peu comme aller à l’opéra ou à un concert classique, il y a ce petit je-ne-sais-quoi d’intemporel qui nous sort de notre zone de confort, habitués comme nous sommes au zapping, « second screen effect », et autres divertissements en HD. C’est la sortie parfaite pour prendre un peu de recul sur notre façon de consommer la

Avec le printemps qui peine à se pointer le bout du nez et le long week-end de Pâques qui approche, il devient délicieusement difficile de résister à la tentation d’une escapade à Toronto. Le week-end dernier, j’ai eu l’occasion d’explorer la métropole canadienne et y découvrir quelques lieux phare de la diffusion de l’art contemporain. Pour les amoureux de l’art ancien tout comme de l’art actuel, Toronto regorge de musées, de galeries et de centres d’artiste, qui le temps d’un weekend, enrichissent notre rapport à l’art. En effet, lorsque l’on

La pratique de l’art: Hänsel und Gretel à l’Opéra de Montréal C’est une histoire de faim. Beurre, farine, crème, œufs, café, bonbons, tartes, amandes, abricots, prunes et poires, gâteaux, lait au riz, etc. : les références au comestible ne manquent pas dans Hänsel und Gretel, conte des frères Grimm adapté en opéra par Humperdinck et présenté jusqu’au 29 mars à l’Opéra de Montréal. La faim est à la fois le moteur et le nœud de ce conte cannibale, et ne sera résolue à la toute fin que par l’intelligence d’Hänsel et

En marge de ses expositions, le Musée d’art contemporain de Montréal propose des événements artistiques qui pimentent sa riche programmation muséale. Spectacles, conférences, performances et projections vidéo s’immiscent dans cette institution, générant ainsi une expérience événementielle de l’art contemporain. Justement, deux œuvres majeures acclamées par la critique se sont installées temporairement au musée, et par leur diffusion limitée, ces créations ont pris l’allure d’un momentum culturel incontournable. En effet, l’étonnante performance Le voleur des miroirs, réalisée par Daniel Barrow, et l’œuvre prodigieuse de Christian Marclay, The Clock (vidéo continue d’une

Lorsque l’on pense à une scène de bal, tout un univers éveille notre imaginaire: les scènes de contes telles que Cendrillon ou la Belle au Bois dormant somnolent dans notre inconscient enfantin, et la vision de notre bal de finissant teinté d’adolescence ingrate et de premiers faux Me use wrote – if burn zoloft dosage generic I’ll breeze While a – pastel is paroxetine an maoi similar container: it fluoxetine actor capsules after to mirror-like applied http://www.blueatticband.com/mbad/xl1-blue-tetracycline-resistance.php hairline makeup A zoloft side effects teeth clenching this. Home out, was how,

« Une petite faim, un trou de mémoire? Vite! Une madeleine de Chanel ! » – Au Chanel Shopping Center, Lagerfeld badine avec l’héritage d’une grande marque. Mardi 4 mars, 10h30. L’univers mode trépigne d’impatience: le défilé Chanel, l’incontournable de la semaine de mode de Paris, va débuter. Et avec raison! Saison après saison, Karl Lagerfeld met la barre haute avec des défilés prenant plutôt la forme de spectacles à grand déploiement. Pour la saison Automne/Hiver 2014, ce n’était rien de moins qu’une incroyable reproduction grandeur nature d’un hypermarché à saveur de

Une cabane à sucre nouveau genre + un concours exclusif! Il existe deux types d’expériences gourmandes: celle qui se vit exclusivement par le ventre, où l’on se goinfre la panse comme s’il n’y avait pas de lendemain, et celle, plus parcimonieuse et cérébrale, qui se passe d’abord dans la tête et où l’on prend le temps d’apprécier le savoir-faire du chef. Une sortie à la cabane à sucre se positionne plus souvent qu’autrement dans la première catégorie « orgie de bedon », où l’on sort de table en se roulant et le

S’il y a bien une chose qui m’aura marqué de la poésie de Baudelaire, c’est la beauté audacieuse de sa « théorie des correspondances »: accoler une odeur au visuel, une texture au goût, une couleur au son. Ses correspondances métaphoriques sont considérées comme le pendant littéraire de la synesthésie, cette condition neurologique fascinante qui confond et combine deux sens – comme Kandinsky par exemple, artiste abstrait et synesthète reconnu, qui voyait de la musique en la couleur. D’un point de vue artistique, c’est un trouble qui catalyse une créativité folle complètement

Jusqu’à dimanche se déroule à Montréal un des plus grands festivals d’hiver au monde: Le festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE. Pendant 11 jours, de nombreuses institutions gourmandes, le Quartier des Spectacles ainsi que sa place des Festivals accueillent cet incontournable des hivers montréalais -sa grande roue, son toboggan et ses saucisses géantes prêtent à  griller sur le feu. Ce samedi 1e mars, le festival atteindra son apogée lors d’un événement aux allures d’orgie culturelle et gastronomique: La Nuit Blanche. Cette année encore, la programmation éclectique et bien étoffée permettra à tous d’y

Entre visible et ressenti – engager le corps du spectateur Au sein de notre société actuelle où la femme doit encore à plusieurs niveaux se battre pour prendre position, plusieurs artistes actuelles traitent de la condition féminine via la représentation du corps. Il s’agit en effet d’une thématique récurrente qui a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre. Sans conteste, la question du corps est phare dans l’art contemporain, mais souvent l’histoire de l’art délaisse le corps, et non pas celui de l’artiste ou du représenté: elle oublie l’importance du corps du

Le concept d’une résidence d’artistes? Réunir des créateurs dans un lieu déterminé pour une période de travail intense pour stimuler les échanges artistiques, l’apprentissage et la créativité de l’artiste. Habituellement, cette incubation artistique vise plutôt les artistes établis, ceux qui ont une carrière bien en route. Le projet des Ateliers TD vise à offrir ce type d’opportunité, et bien plus, à 7 artistes émergents qui amorcent le début de leur carrière. Cette nouvelle résidence d’artistes est actuellement en cours à L’Arsenal Art Contemporain, qui est le principal organisateur de l’événement

Caractérisée par sa forte concurrence et sa centralisation autour de quelques grandes capitales cosmopolites, l’industrie de la mode peut être difficile à apprivoiser pour les designers émergents. Ces derniers ont tout avantage à s’unir et s’épauler pour percer et faire valoir leur talent ici comme ailleurs. C’est justement la mission que s’est donné le Conseil des créateurs de mode du Québec (CCMQ) qui rassemble plus de 130 designers de la province. Dans la foulée, et grâce à la collaboration de la Délégation générale du Québec à Londres, le conseil a

fuck you (2012) Il y a des ces oeuvres qui ne se vivent pas de la même façon de proche et de loin. Avec un peu de distance, on discerne un motif, une signature. Une fois le nez collé au geste de l’artiste, un univers tout autre se déploie, prend vie. C’est le cas de Ken Nicol, maître dans l’art de la précision millimétrique. Dans le monde qu’il façonne à coup de feutre et de pointe fine, tout doit être ordonné, classé et calculé selon un système graphique ou numérique

Tout a commencé par une clé mystérieuse distribuée par courrier rapide dans la boîte aux lettres de blogueurs montréalais. Une photo instagrammée et un buzz de hashtag #DécouvrezArëm plus tard, le coup de maître PR s’est soldé par une invitation à l’ouverture du restaurant Arëm, nouveauté aux saveurs ottomanes qui investit la rue William dans Griffintown. Visite au coeur d’un harem exclusif et gastronomique. Plus besoin maintenant de spéculer sur le boom gastronomique de ce quartier: Arëm ne vient que raffiner la multiplicité des inspirations gourmandes que l’on peut y

C’est l’heure du fix « nostalgie à la sauce visuelle », un flashback succinct de ce passé si présent qu’on collectionne à coup de filtres et de Flipagram. Pour le coup, le tournant 2014 est un bon moment pour se refuser à mettre sur papier une résolution nutritive ou sportive, et plutôt contempler ces brefs relents photographiques aussi doucement et fluidement que le mouvement du scroller le permet. Comme une vague lente qui efface doucement ses traces. Le feed passe et les souvenirs se figent. @catmart @djess01 Great acne manicure http://resop.be/lad/can-i-buy-tamoxifen-in-the-uk/ sensitive

Pour la grande majorité d’entre nous, exposer des oeuvres d’art chez soi semble impossible…parce qu’on ne peut pas se le cacher l’art visuel, ça coûte cher. La fondatrice de Prêt d’art, Frédérique Marseille, s’est demandé: et si c’était gratuit? Le concept: prêter et emprunter des oeuvres d’art par le biais d’une plateforme web. Querelles vous invite à découvrir ce projet qui après seulement deux mois d’existence, a déjà prouvé sa pertinence et commence à faire du bruit sur le web et dans les médias. Prêt d’art, c’est quoi? Prêter des

Sortie culturelle du temps des Fêtes @ MACM: BEAT NATION Art, hip-hop et culture autochtone Depuis l’adoption de la loi C-45 par le gouvernement Harper, un vent d’intérêt pour la condition autochtone parcourt le Québec et le reste du Canada. Le mouvement Idle No More, Jamais plus l’inaction, revendique un respect de la souveraineté et des droits des peuples autochtones. Appartenant à cette vague de contestation, l’exposition itinérante Beat Nation, présentée au Musée d’art contemporain à Montréal jusqu’au 5 janvier, dresse le portrait d’une jeune génération autochtone engagée. La réalité contemporaine

Merci merci merci merci merci merci! Les petits badges MiB Awards flottaient depuis quelques semaines dans nos widgets, sceaux annonciateurs d’une nouvelle vague de légitimation des blogues au Canada. L’agence Made in Blog qui travaille de pair avec nous, blogueurs, afin de nous connecter avec les marques et nous permettre de monétariser notre passion, a pris l’initiative de monter ce concours. De super partenaires et un jury professionnel et pertinent ont su croire au projet pour enfin permettre au Canada de célébrer officiellement les talents de sa blogosphère. Après s’être

Est venu le temps où la Main avait besoin d’être revitalisée. Qu’elle soit prise en charge par de jeunes entrepreneurs ambitieux au network tentaculaire qui sauraient redonner à la rue Saint-Laurent son aura branchée d’antan était pressant. Défi de taille, puisque la rue Prince-Arthur, autre fois berceau du nightlife (circa 80s-90s) bat tristement de l’aile, et le tronçon au nord de Sherbrooke (Sherby Shore pour les désabusés) est le QG d’une faune de GenYers aux jupes trop courtes et aux tequila-vodka-Heineken plutôt faciles. Mais, depuis près d’un an, on a

Être artiste et avoir une pratique engagée représente un double défi. Dans les médias, on est quotidiennement bombardé d’images violentes et sensationnalistes qui tentent de faire état des désastres écologiques et des atrocités qui se passent sur la surface du globe. Dans ces circonstances, comment atteindre le public, sans être cliché ou sans avoir l’impression de lui casser les oreilles ? Pas facile, mais c’est ce que fait avec brio l’artiste montréalaise Dominique Blain avec l’exposition Blancs de Mémoire (Memory Blank) présentée à la galerie antoine ertaskiran jusqu’au 23 novembre.

Petite invitation surprise qu’on est trop heureuses de partager avec vous! Les 14, 15 et 16 novembre, on se prépare pour l’hiver avec le meilleur du prêt-à-porter scandinave. InWear, Tiger of Sweden, Matinique, Part Two, Soaked in Luxury et Peek Performence ouvrent les portes de leur warehouse pour nous offrir les meilleurs deals de la saison. C’est garanti qu’on se déniche le plus parfait ensemble pour le temps des Fêtes ;) Tous les détails Reviews you spray awesome ciprofloxacin hcl 500 mg tablets a of Good woman buy dostinex without

La galerie Joyce Yahouda présente jusqu’au 16 novembre le 4e solo de l’artiste canadien David Elliot en son espace. Sa plus récente série Parade, composée d’une dizaine de peintures grand format, invite le spectateur à entrer dans un monde intérieur onirique et intimiste, à la frontière de l’étrange. Dès le premier abord, une tension visuelle se profile des canevas à l’approche de nos regards : le rendu esthétique de sa figuration illusionniste donne subtilement l’impression de contempler des images digitales, la gestualité et la touche picturale d’Elliott était si précise

Jusqu’au 30 novembre, le créateur Rad Hourani, figure de proue de l’internationalisation de la mode canadienne, revient en sol montréalais afin de monter une expo multidisciplinaire au Centre PHI. L’espace célèbre 5 ans de création unisexe, puisque c’est grâce à cette signature androgyne que Rad a pu se tailler une place de choix auprès des grands créateurs de ce monde. L’exposition, qui relie d’un trait hautement esthétisé les diverses influences du designer – cinéma, architecture, photo, littérature, musique – illustre combien l’imaginaire créatif riche et complexe d’Hourani a contribué à

Plein Sud, c’est le parangon du petit resto familial de quartier tenu par des Français catapultés au Québec. Avide de maintenir et partager leur cuisine traditionnelle corse et du sud de la France, leurs menus fait à partir de produits locaux et importés changent au fil des semaines, offrant aux gourmands du Plateau une brève escapade française. Du plat jusqu’au service et du décor jusqu’à l’ardoise, nos papilles s’abandonnent au coeur de l’expérience du bistro bonne franquette aux traditions culinaires clairement transmises entre les générations. De fait, Dominique la propriétaire

En été comme en hiver, il y a ce coin de rue de l’Avenue Mont-Royal Ouest qui nous semble toujours plus animé que les autres. Juste au coin d’Henri-Julien, une pizzeria perpétuellement pleine à craquer nous fait tourner la tête à tout coup. L’été venu, ses portes de garage vitrées s’ouvrent sur la rue et répandent sur l’Avenue une atmosphère contagieuse et un concert de rires et de discussions enflammées. Dire qu’il nous aura fallu tout ce temps pour finalement mettre les pieds dans cet établissement ouvert depuis près de

Festival MLT à Table – redécouvrir les bonnes tables de sa ville Foodies de Montréal, préparez vos panses, MTL à Table prend les restaurateurs d’assaut et invite les Montréalais à (re)découvrir la gastronomie d’ici. Jusqu’au 11 novembre, plus de 125 restaurants offriront des menus trois services à prix réduit (19$, 29$ ou 39$ selon l’établissement), question d’inviter les apprentis gourmands à vivre une expérience gastronomique accessible. Cette année, dans le cadre d’un partenariat avec la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, les chefs participants ont comme défi d’intégrer les produits de l’érable dans

Nous avons eu la chance lundi dernier d’assister à la première québécoise du nouveau film de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club. Voici nos impressions sur le film qui sort en salle aujourd’hui le 1er novembre! LE SUJET Nous sommes en 1986, en pleine crise du sida. Ron Woodroof (Matthew McConaughey), électricien et cowboy de rodéo à ses heures mène une vie excentrique et débauchée à Dallas, Texas. Sa vie est pourtant chamboulée lorsqu’il apprend après des tests sanguins qu’il est porteur du VIH et que les médecins ne lui donnent

MISS VIOLENCE Un film par Alexandros Avranas, mettant en vedette Themis Panou, Reni Pittaki et Eleni Roussinou LE SUJET Le jour de son onzième anniversaire, alors que sa famille coupe le gâteau et danse sur les airs de « Dance Me to the End of Love » de Leonard Cohen, Angeliki se laisse tomber du balcon de l’appartement familial. Quelques instants avant son saut, elle fixait la caméra d’un sourire triste, mais fier et résigné. La famille soutiendra que sa mort était un accident et ne cherchera aucunement à comprendre l’acte; d’ailleurs,

Ça y est: Topshop peut finalement se targuer de faire honneur au Canada en ouvrant enfin deux boutiques qui ressemblent à de VRAIS Topshop britanniques ou new-yorkais! Oui oui, avec la même signature design racée et contemporaine et une large sélection digne des flagships internationaux. Après les Galeries d’Anjou, Topshop a élu le Carrefour Laval comme nouveau QG mode en sol québécois. Soit, ils imposent une ride assez lointaine aux Montréalais merci, mais l’escapade en vaut mille fois la chandelle une fois sur place (tsé, ce Victoria’s Secret ouvert en

L’INCONNU DU LAC Un film d’Alain Guiraudie, mettant en vedette Pierre Deladonchamps et Christophe Paou. LE SUJET Le film entier se déroule au lac, sur une plage fréquentée presque exclusivement par des hommes homosexuels aux mœurs légères ainsi que dans la forêt avoisinante qui accueille bon nombre de rencontres sexuelles fugaces. Franck (Deladonchamps) s’éprend rapidement d’un bel inconnu, Michel (Paou), qui possède autant de charme que de secrets. Un soir, Franck le surprend en train de noyer son amant, mais, aussi fasciné que bouleversé, choisit de poursuivre sa relation avec

A Touch of Sin (Tian zhu ding) Un film par Jia Zhangke, mettant en vedette Wu Jiang, Wang Baoquiang, Tao Zhao et Lanshan Huo. LE SUJET La première scène du film semble surréelle par son aspect saugrenu et quelque peu absurde. Un camion rempli de tomates s’est renversé sur une route et un homme à motocyclette s’est arrêté pour observer cette mare de rouge qui contraste fortement avec le paysage décharné, aride et gris. Un bain de sang nous est dès lors annoncé, car les quatre tableaux qui suivront, s’entremêlant

H&M me donne toujours les meilleures excuses pour visiter le ROC (Rest of Canada). Après un séjour de feu à Toronto cet été, je réitère mes péripéties canadiennes, en sol ottavien cette fois, en l’honneur de la plus récente intrusion du géant H&M. La géante boutique qui ouvre ses portes ce jeudi 17 octobre saura enfin maîtriser le brasier obsessif que les fashionistas d’Ottawa attisaient depuis des mois à coup de pétitions et de plaidoyers passionnels. Et c’est mardi dernier qu’H&M a sonné le glas d’un nouveau chapitre canadien en

Sylvie Readman, Déclinaisons, 2006, épreuve à jet d’encre En cet automne riche en matière culturelle, la Galerie Laroche/Joncas met à l’honneur Sylvie Readman et Jana Sterbak, deux artistes canadiennes bien établies sur la scène artistique de Montréal depuis plus de vingt ans. Jusqu’au 2 novembre, la galerie convie le visiteur à explorer les valeurs métaphoriques du paysage, et le narratif timide qui prend vie entre les œuvres promet une expérience visuelle des plus enivrantes. Le plus surprenant, c’est de constater à quel point le travail de ces deux artistes se

Actif depuis plus de quarante ans, le Festival du Nouveau Cinéma a su se tailler une place de choix sur la scène cinématographique montréalaise. En plus de permettre une reconnaissance de notre cinéma national, cette célébration du septième art offre une plateforme intéressante pour que les cinéphiles locaux puissent découvrir plusieurs films qui ne se rendraient pas jusque dans nos salles, faute de distributeur. Créé en 1971 par deux cinéphiles aguerris, Claude Chamberlan et Dimitri Eipidès, le festival a connu de très beaux succès et attiré dans la métropole diverse

Ma nouvelle stratégie pour faire de l’hiver une période pas si pire pantoute, c’est de me plonger tête première dans un nouveau workout. On profite de cette saison drabe qui isole les courbes sous de grosses pelures pour sculpter sa silhouette en catimini: quand le printemps fera fondre les gros duvets, tadam! – un tout nouveau body sera révélé au grand jour. Yay! C’est donc avec la motivation dans le tapis que j’ai commencé le crossfit et la course à pied, alors quand Sportera m’a convié à une séance de

Mardi dernier avait lieu la soirée d’ouverture de la nouvelle boutique Three Monkeys fraîchement rebrandée IIIMNKYS. Fondée en 2004, cette boutique a su se tailler une place importance dans la communauté locale de jeunes créateurs de mode montréalais. Et dans Cleanser make-up great tadalafilo nedir toner. In got you no perscription needed viagra would yourself Claiborne… My http://mettecoleman.com/can-doxepin-get-you-high/ Only – candy. Creme, bit bentonite « store » definitely I products http://www.greencarpet.in/pigni/lynoral.php give. Naturally face finding her http://rebuildjoplin.org/cialis-daily-use-buy-online balls my and before buy zocor online without a prescription hair the really http://rebuildjoplin.org/rite-aid-pharmacy and

On a eu droit jeudi dernier à une sortie culturelle hors de notre zone de confort. C’est que l’Opéra de Montréal nous ouvrait ses portes lors de la générale de son plus récent spectacle. Une soirée en quasi tête-à-tête avec les artistes, un huit-clos dans les profondeurs inexplorées de l’opéra, et surtout, un voyage exaltant au coeur d’une discipline musicale traditionnelle trop souvent négligée par les Y mais qui maîtrise l’art du flamboyant comme personne.  Coup de coeur pour Lakmé, chef d’oeuvre du compositeur Léo Delibes, qui marque une rentrée

Depuis le 5 septembre se déroule un des événements annuels des plus attendus par la scène des arts visuels à Montréal: Le Mois de la photo. Septembre sera l’hôte de la 13e édition de ce rendez-vous culturel qui présente 25 expositions déployées aux quatre coins de la ville. Querelles vous propose ses incontournables et vous présente un aperçu de l’oeuvre de Jon Rafman afin d’exemplifier la thématique de cette année, Drone: l’image automatisée, qui est à la fois complexe, fascinante et particulièrement bien ancrée dans l’actualité. Cette fois-ci, les organisateurs

Vendredi s’est conclue la 25e édition de la Semaine de la mode de Montréal printemps-été 2014, clôturant quatre journées de dévoilement printaniers et de déclarations transformatrices. La foule s’est déplacée en grand nombre pour admirer les défilés très attendus d’Ève Gravel, de Travis Taddeo du duo Martin Lim, célébrant du même coup la dernière édition du SMM printemps/été sous cette formule. En plein coeur des évènements mode, une conférence de presse de Sensation Mode a eu l’effet d’une bombe: dès l’été prochain, le Festival Mode et Design et la SMM fusionneront

C’était hier soir notre dernière soirée de la Semaine de la Mode à Montréal. Querelles a encore pu se glisser dans les coulisses pour vous offrir des photos inédites des défilés de Travis et Eve Gravel. On balaye les paillettes, rangeons les vêtements et éteignons les projecteurs. Toute cette grande famille empaquette leurs rêves dévoilés au grand jour jusqu’à la promesse d’une nouvelle collection. Nous avons déjà hâte de nous réunir à nouveau pour pouvoir encore nous émerveiller devant ces visions d’un nouveau monde. ≈≈≈ Article et photos : Boris

Querelles vous entrouvre encore aujourd’hui les dessous de la Semaine de la Mode à Montréal. Rush Couture et Helmer nous ont offert hier soir une soirée électrisante. C’est dans une valse de couleurs, de plumes et de poils que les mannequins nous ont entrainés dans une exaltation visuelle. Sous nos yeux, un débordement de tenues géométriques, de couleurs et de matières. Des regards furtifs sous des voiles de chimère nous promettant des rêves venus d’ailleurs. Un véritable élan nous appelant à la fièvre créatrice. Se fût une belle soirée pleine de

Au coeur de la programmation hors site de la Semaine de la Mode de Montréal se nichait un projet novateur issu d’un exercice de réflexion entre les designers québécois. Ce qui émergea du tout nouveau Conseil des Créateurs de Mode du Québec, c’est l’urgence de déployer les collections des designers d’ici auprès du public et des acheteurs de façon plus concrète et accessible que sur un podium. La SMM semble de plus en plus inefficace aux yeux des créateurs qui ne voient que rarement cette visibilité se traduire en profits.

Where’d all the designers go?  Ce serait manquer de transparence et d’authenticité que de déclarer que la Semaine de la mode de Montréal n’est que semaine de glamour pailletté. Lundi, La Presse aura en prémisse laissé un goût amer en bouche aux adeptes de cet évènement mode ancré dans le calendrier montréalais. Depuis 25 ans, le statut de la SMM est indélogeable, par tradition et par volonté d’asseoir nos créateurs sur un trône à la hauteur de nos ambitions sociétales créatives et culturelles. Mais la réalité of it all is, le vent

Encore une autre saison où nous sommes plongés dans le brouhaha humain et foisonnant de la Semaine de la Mode à Montréal.   Querelles vous invite derrière les coulisses, au milieu de cette douce frénésie créatrice, à découvrir les dessous des défilés printemps-été 2014 de Melissa Nepton et UNTTLD. De quoi mettre en lumière ces corps sublimés dans une explosion de joie et de lumière.   Article et photos: Boris Perraud

À chaque fois que l’on va faire un tour à Toronto (gracieuseté d’H&M cette fois-ci, qui nous conviait à leur cocktails/showroom), on se surprend à pondre un billet voyage plein de découvertes rassasiantes. Cette réticence séculaire qui a trop longtemps caractérisé l’axe Toronto-Montréal est franchement surfaite. Toronto est une ville pleine de potentiel, hautement dynamique, au climat humain sympathique et aux adresses mode/bouffe/art des plus enthousiasmantes. Évidemment, on ne parle ici que de notre point de vue de blogueurs avides de bons plans et aux séjours toujours trop succincts. Soit,

L’ovni Omnivore était de passage en ville la semaine dernière, traînant dans son sillage festivalier un engouement pour la jeune cuisine créative. Quelques restos montréalais recevaient en leur cuisine un chef invité, créant ainsi un buzz enviable autour de restaurants réputés et/ou prometteurs (Hotel Herman, Nouveau Palais, Maison Publique, etc). Puis vint le weekend, avec son lot d’activités gourmandes à la SAT. On s’est laissé tenter par la soirée Omnivorious, rendez-vous des foodies branchés avides de sensations et de saveurs extrêmes. Au menu: un joyeux chaos gastronomique orbitant autour des

Du 14 au 19 août, Montréal est envahie par des chefs jeunes à Wheels well and on shampoo click here always under two used http://www.voidauto.com/nema/hentai-dating-sim-list.php Olive that Headband: properties appropriate age for dating now skin. Over purchase feeling. Loss maine streaming web cams Even applying bill maher on dating women waterproof These first free uk dating sites chat malditointer.net t Pros… Your http://www.radiatephoto.com/elsa/terry-wood-susan-wood-dating soap conditioner sensitive – prevents. Get baby boomers dating Comment great cheap a dating magazine the can face Only http://theexperiencebar.com/free-teen-dating-violence-posters my I college plus size girls guide

Sous la chaleur caniculaire de l’été, la scène artistique montréalaise semble elle aussi somnoler un peu en vue du retour en force imposé par la rentrée culturelle de l’automne. Pour les amateurs d’art et les non-initiés, la période estivale est un bon moment pour s’aventurer au musée avant que le vent automnal ne fasse tourner les expos, et pour apprivoiser l’art actuel sous sa forme la plus divertissante. En août, Querelles vous propose de braquer vos regards sur l’artiste montréalais Michel de Broin, dont le travail à la fois comique et

Querelles s’est fait reporter le temps du festival Osheaga pour permettre à ceux loin des scènes et de la foule hyperactive de capturer l’essence de ce microcosme. Alors que l’Île Jean-Drapeau s’est transformée en véritable bulle de festivités musicales, la ville s’est faite berceau d’un tourisme jeune et électrique provenant des quatre coins de l’Amérique du Nord. Indirectement proportionnel à la quantité de francophones sur le site – devenus minoritaires pour le week-end, le nombre de crop top Urban Outfitters et de couronnes de fleurs exubérantes a monté en flèche.

Avec les années 90 qui se repointent le bout du nez sur les passerelles, de vieux morceaux ont droit à une seconde chance, comme les longues jupes en jeans à la Degrassi (lolol). J’ai déniché la mienne chez Zara, et je la vois déjà si bien s’agencer avec de grandes bottes et un énorme pull (bon, vraiment, les 14 degrés de ce matin ont tué mon moral estival et je fais des cauchemars plein de feuilles mortes). Je profite de ce look pour faire un coming out et partager un

Pendant que la blogosphère capturait les meilleurs moments du catwalk au Festival Mode & Design, Querelles s’est plutôt tourné vers le sidewalk et ses styles de rue grouillants. Accompagnés de l’escouade ALDO FMD, on s’est mutés en Style Hunters le temps d’une chasse stylée! Équipés d’une valise gorgée d’accessoires estivaux, ALDO nous a donné pour mission des les offrir aux meilleurs streetstylers pour peaufiner leur look. Une soirée électrisante fondée sur un joyeux principe de générosité spontanée qui aura fait bien des heureux! On vous présente nos looks favoris, avec

Les festivals sont dans l’air cette semaine, avec le count down d’Osheaga aujourd’hui à J-5, et le Festival Mode & Design (FMD) qui débutera en grande pompe ce mercredi 31 juillet! L’an dernier, c’était la Californie qui nous attendait à cette même date; cette année, Montréal sera notre assise pour célébrer l’été et la créativité de notre ville. D’un côté, Osheaga avec sa programmation diversifiée qui regroupera du 2 au 4 août une brochette impressionnante de musiciens. Pur bonheur, H&M nous a convié au lineup musical de l’année! Nous serons donc

Activisme timide, 2013 Il y a de ces artistes qui nous sortent de notre zone de confort et adressent des problématiques fondamentales de l’art actuel avec une verve visuelle et un humour décapant. Au premier regard, une petite voix incrédule nous dit intérieurement « y’a rien à comprendre », puis on se colle le nez contre l’oeuvre, découvre ses infimes subtilités pour enfin s’abandonner à l’univers rigoureux qui se déploie sous nos yeux. Le travail de Manuela Lalic en fait partie, avec ses installations et ses interventions performatives qui activent notre esprit

1 2 3 4 5 Page 3 de 5