Publication avec mot-clé

art contemporain

C’est reparti pour une nouvelle édition de la Foire Papier! Jusqu’au 22 avril, vous retrouvez cet évènement incontournable dédié exclusivement au médium papier à L’Arsenal. Une occasion exceptionnelle de découvrir les galeries de tout le pays et leurs artistes phares. Pour l’occasion, j’ai rencontré Laurent Duvernay-Tardif, joueur de football américain et ambassadeur de la foire depuis deux ans. Je vous dévoile aussi en fin de billet mes coups de cœurs personnels !   Allo Laurent ! Question basique : d’où te vient cet intérêt pour l’art, toi qui évolues dans un monde qui semble aux antipodes

Cette année, c’est dans l’espace gigantesque de l’Arsenal que la Foire Papier se tiendra jusqu’au dimanche 23 avril. L’incontournable rendez-vous des amateurs et professionnels d’art sur papier y fête ses 10 ans d’existence avec un parcours artistico-visuel de qualité. Elle représente toujours une très belle occasion de (re)découvrir un panel d’artistes canadiens contemporains ainsi que que les lignes artistiques de près de 40 galeries canadiennes. Voici une « petite » sélection autour de thèmes émergents contemporains : l’environnement, les mondes oniriques, la danse, et la politique… J’y ajoute également quelques « classiques » et mes

D’une année à l’autre, la foire Papier est un rendez-vous incontournable pour les amoureux d’art visuel. Un événement qui démocratise l’art d’acquérir des œuvres d’art en exposant exclusivement des créations sur support papier, étant bien moins dispendieuses que les toiles ou les sculptures.  C’est aussi une merveilleuse occasion de (re)découvrir les talents locaux et les lignes artistiques des 38 galeries canadiennes représentées. Entre dessin, photo, et art digital, voici mes sept coups de cœur Querelles. Coté dessin… Claude Chaussard – Nu no 5 – Galerie Eric Devlin La forêt d’arbres lumineux à l’entrée de Gatineau, c’est

Depuis le 21 mai et jusqu’au 4 juin se tient pour la 9e année consécutive le Festival TransAmériques, évènement international présentant plus d’une centaine d’œuvres contemporaines autour du théâtre et de la danse. Querelles revient sur deux performances-choc, hautement catalytiques d’activités encéphaliques : Docteur B., qui décortique les cerveaux d’un neurologue et de sa compagne, et Tauberbach, où est mise en scène une schizophrène en proie à ses colocataires corticaux. Docteur B. Docteur B. s’ouvre sur un homme assis sur une chaise. Son corps s’anime progressivement de convulsions de plus en

J’ai découvert le travail de Sophie Jodoin très récemment à la foire Papier 15. De ses compositions dessinées, aux lignes épurées, ambigües, et subtiles, émanaient à la fois une force et un silence qui tranchaient avec l’effervescence du lieu. Intriguée par le mystère entourant ses fragments d’objets et ses formes floues, je suis partie à la découverte de sa toute dernière exposition, une certaine instabilité émotionnelle, à la galerie Battat Contemporary. De prime abord, l’instabilité est de nature physique: le blanc et le vide de l’espace sont saisissants et presque angoissants.

La Foire Papier 15 est lancée! Pendant trois jours, amateurs d’art novices autant que collectionneurs avertis, pourront découvrir et acheter des œuvres sur papier présentées par les 40 plus prestigieuses galeries canadiennes. Pour cette 8e édition, c’est un tout nouvel emplacement qui a été choisi : le Complexe de Gaspé, situé en plein cœur du Mile-End. Certains détracteurs questionnaient le choix de Papier de déplacer ses activités dans une zone moins accessible que le Centre-Ville de Montréal. Mais cette nouvelle localisation fait plutôt le pari de l’événement-destination et accueille les amateurs

Une nouvelle foire voit le jour dans l’écosystème de l’art contemporain montréalais. Initié par quatre galeries (Lacerte Art contemporain, Éric Devlin, Yves Laroche, et Robert Poulin), Art Contemporain Pour Tous (ACPT) se présente comme un évènement alternatif à la Foire Papier organisée par l’Association des Galeries d’Art Contemporain, avec pour objectif de faire découvrir un art contemporain pluriel, et d’affirmer son goût pour la diversité. Parmi les dix galeries participantes, on retrouve des institutions reconnues et présentes sur la scène internationale (Lacerte Art contemporain, la galerie Éric Devlin, et la

Peau de coyote au mur, taxidermie d’agneau hybride, têtes de poupée mécanisée, portrait de jeune roux déformé… Autant d’étranges items qui meubleraient sans surprise un cabinet de curiosité du 18e siècle. Ce n’est cependant pas dans un manoir de l’épouvante que vous croiserez cette collection, mais plutôt dans une jolie maison banlieusarde planquée dans Saint-Lambert. Bienvenue chez Alexandre Taillefer, président du Musée d’art contemporain de Montréal et fort médiatisé Dragon de la scène entrepreunariale québécoise. C’est en compagnie du Cercle des Printemps du MAC, jeune groupe philanthrope affilié à la Fondation du

Promoteur des manifestations artistiques engagées et poignantes, le MAI (Montréal, arts interculturels) ne déroge pas de ses habitudes avec To Rebel is Justified, le plus récent travail de l’artiste d’origine chinoise Chuan Hua Catherine Dong. Ancrée dans la performance, la pratique artistique de Dong s’inscrit dans la mouvance artistique contemporaine qui questionne et redéfinit les enjeux féministes et identitaires actuels. Son oeuvre se veut une réflexion sur l’expérience subjective et s’intéresse à la manière dont l’humain est façonné par les forces sociales et culturelles qui l’entourent. Oscillant entre performance, vidéo et

ADN, la nouvelle série d’événements culturels, présentée par l’Arsenal en collaboration avec Circo de Bazuka, sera lancée ce samedi 7 juin. Une première édition qui promet, puisqu’elle sera entièrement dédiée au créateur de mode Denis Gagnon. Et quoi de mieux que la semaine du Grand Prix pour inaugurer le projet! Une soirée de festivités hors du commun garantie. ADN vise à célébrer la richesse de la création artistique du Québec. En passant par l’art contemporain, la mode, la danse, la musique et création culinaire, le projet vise à faire prendre

Chromatic – Festival d’arts et de créativité du 24 au 30 mai Montréal foisonne sur le plan créatif; c’est désormais partie intégrante de notre ADN métropolitain. Entre les imminents Mutek, BIAN et C2MTL, la Biennale d’art contemporain qui point à l’horizon et le festival Mural qui trace déjà les contours de ses interventions street art, il y a MASSIVart, une jeune organisation qui a pour mission de diffuser le travail de la relève, qui entreprend dès demain de vivement colorer ce paysage artistique. Chromatic, c’est leur bébé évènementiel qui fête

Rallye des galeries – le 15 mai, on célèbre l’art et les rencontres Les fanas d’arts visuels se retrouvent trop souvent confrontés à des dilemmes impossibles: devoir « cherry pick » une pincée d’expos à visiter le week-end quand les temps libres se font trop courts. Pour faire un « gallery crawl » dans les règles de l’art, il nous faudrait dans le meilleur des mondes un curator sur mesure pour choisir efficacement nos visites et un réseau de « troopers » pour motiver notre marathon créatif. Avec un cocktail, à la main, ce serait encore

Avec le printemps qui peine à se pointer le bout du nez et le long week-end de Pâques qui approche, il devient délicieusement difficile de résister à la tentation d’une escapade à Toronto. Le week-end dernier, j’ai eu l’occasion d’explorer la métropole canadienne et y découvrir quelques lieux phare de la diffusion de l’art contemporain. Pour les amoureux de l’art ancien tout comme de l’art actuel, Toronto regorge de musées, de galeries et de centres d’artiste, qui le temps d’un weekend, enrichissent notre rapport à l’art. En effet, lorsque l’on

« Une petite faim, un trou de mémoire? Vite! Une madeleine de Chanel ! » – Au Chanel Shopping Center, Lagerfeld badine avec l’héritage d’une grande marque. Mardi 4 mars, 10h30. L’univers mode trépigne d’impatience: le défilé Chanel, l’incontournable de la semaine de mode de Paris, va débuter. Et avec raison! Saison après saison, Karl Lagerfeld met la barre haute avec des défilés prenant plutôt la forme de spectacles à grand déploiement. Pour la saison Automne/Hiver 2014, ce n’était rien de moins qu’une incroyable reproduction grandeur nature d’un hypermarché à saveur de

Jusqu’à dimanche se déroule à Montréal un des plus grands festivals d’hiver au monde: Le festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE. Pendant 11 jours, de nombreuses institutions gourmandes, le Quartier des Spectacles ainsi que sa place des Festivals accueillent cet incontournable des hivers montréalais -sa grande roue, son toboggan et ses saucisses géantes prêtent à  griller sur le feu. Ce samedi 1e mars, le festival atteindra son apogée lors d’un événement aux allures d’orgie culturelle et gastronomique: La Nuit Blanche. Cette année encore, la programmation éclectique et bien étoffée permettra à tous d’y

fuck you (2012) Il y a des ces oeuvres qui ne se vivent pas de la même façon de proche et de loin. Avec un peu de distance, on discerne un motif, une signature. Une fois le nez collé au geste de l’artiste, un univers tout autre se déploie, prend vie. C’est le cas de Ken Nicol, maître dans l’art de la précision millimétrique. Dans le monde qu’il façonne à coup de feutre et de pointe fine, tout doit être ordonné, classé et calculé selon un système graphique ou numérique

Pour la grande majorité d’entre nous, exposer des oeuvres d’art chez soi semble impossible…parce qu’on ne peut pas se le cacher l’art visuel, ça coûte cher. La fondatrice de Prêt d’art, Frédérique Marseille, s’est demandé: et si c’était gratuit? Le concept: prêter et emprunter des oeuvres d’art par le biais d’une plateforme web. Querelles vous invite à découvrir ce projet qui après seulement deux mois d’existence, a déjà prouvé sa pertinence et commence à faire du bruit sur le web et dans les médias. Prêt d’art, c’est quoi? Prêter des

Sortie culturelle du temps des Fêtes @ MACM: BEAT NATION Art, hip-hop et culture autochtone Depuis l’adoption de la loi C-45 par le gouvernement Harper, un vent d’intérêt pour la condition autochtone parcourt le Québec et le reste du Canada. Le mouvement Idle No More, Jamais plus l’inaction, revendique un respect de la souveraineté et des droits des peuples autochtones. Appartenant à cette vague de contestation, l’exposition itinérante Beat Nation, présentée au Musée d’art contemporain à Montréal jusqu’au 5 janvier, dresse le portrait d’une jeune génération autochtone engagée. La réalité contemporaine

Activisme timide, 2013 Il y a de ces artistes qui nous sortent de notre zone de confort et adressent des problématiques fondamentales de l’art actuel avec une verve visuelle et un humour décapant. Au premier regard, une petite voix incrédule nous dit intérieurement « y’a rien à comprendre », puis on se colle le nez contre l’oeuvre, découvre ses infimes subtilités pour enfin s’abandonner à l’univers rigoureux qui se déploie sous nos yeux. Le travail de Manuela Lalic en fait partie, avec ses installations et ses interventions performatives qui activent notre esprit