Tous les articles de

Catherine Martel

Oh oui, on vous présente notre première capsule foodie! Parce qu’on adore autant gâter ceux qu’on aime que de les voir en santé, on concocte un menu frais, sain et différent pour le brunch. On vous propose 3 recettes faciles et pas trop dispendieuses, saupoudrées d’un ingrédient savoureux qui donnera une petite touche méditerranéenne chaleureuse : le hummus! Voir les recettes détaillées dans notre premier billet ici. Suivez-notre chaîne YouTube. Cette vidéo fait partie d’une série de contenu commandités avec Sabra Canada dans le cadre du programme Tastemakers Canada 2015!

Cet automne, alors que la saison des cultures entamait son train-train mécanisé dans les grands centres agraires, une petite récolte discrète et ambitieuse se nichait sur l’un des toits les plus prisés de Montréal. Rue Victoria coin Sherbrooke, là où règne en maître du nigiri le chef Antonio Park, un potager urbain surplombe Westmount de ses quelques 240 plants de légumes et fines herbes. Bienvenue dans le paradis de la pousse façon MicroHabitat, une jeune startup montréalaise d’agriculture urbaine qui vise à challenger façon guérilla infiltrée la manière dont les restaurants et les particuliers s’approvisionnent

La poutine – Un plat drummondvillois qui fait le tour du globe! S’il y a bien une vérité inaliénable malgré toutes nos tergiversions politiques et questionnements identitaires, c’est que la poutine, c’est un landmark purement québécois. On se le fait dire quand on voyage, on se sent forcé de la faire goûter à nos touristes en visites, on se fait même shipper de la sauce brune quand on vit trop longtemps à l’étranger (true story), et on finit toujours par booty call le squick quand la soirée déraille. Pas question donc,

Squeeee! Après Toronto, c’est le 9 octobre que la bannière scandinave COS ouvre son 2e flagship canadien sur la rue Ste-Catherine à Montréal! Cousine minimaliste et architecturale du géant H&M, COS (Collections of Style) est son pendant haut de gamme, au style mature et intemporel. On s’y rendra pour des pièces sobres à la coupe edgy, des statement pieces qui sauront perdurer à travers le temps, comme le vestiaire d’une éditrice en chef européenne. Située au 1300 Ste-Catherine Ouest (anciennement le Château, juste en face du Ogilvy), la nouvelle boutique

L’automne a officiellement fait son entrée mercredi, apportant son lot de derniers jours chauds, de feuillage coloré, de garde-robe en transition et de sortie aux pommes. Le mois septembre, c’est un peu comme un 1e janvier subtile qui nous donne envie de repartir à zéro pour faire nos adieux à l’été en bonne et due forme. Un rituel de laisser-aller qui nous inspire changement et nouveaux projets! Et qui dit projet préhiver dit voyage à planifier, réno à inspirer, DIY à aboutir! On vous a donc concocté 4 moodboard pour

À la recherche du parfait ensemble de la rentrée chez Unicorn! Si je vous mettais au défi d’aller magasiner une pièce de designer québécois, sauriez-vous où vous rendre? C’est le défi que m’a lancé Ford Canada : faire une virée mode à Montréal pour dénicher une pièce d’un créateur d’ici pour la rentrée. Quelques adresses ont naturellement fait pop dans mon esprit, dont la boutique Unicorn dans le Mile End qui est vétérante dans la mise en valeur de la mode montréalaise. On a donc sauté dans notre Ford Focus 2015 prêtée pour

On a tous déjà effleuré l’envie de sauter l’étape du outfit of the day et de se blottir dans le nec plus ultra du mou. Vie sociale et décence collective obligent, se vautrer dans un sweatpants du dimanche n’est pas une option, et il faut faire preuve de créativité pour incorporer des pyjamas socially acceptable dans sa garde-robe de job. Voilà pourquoi le pantalon culotte en jersey et le t-shirt de lin sont mes meilleurs amis des jours lazy. Avec une petite paire de mules coquettes (prise à la nouvelle

La Coupe Roger se terminait hier sous un soleil écrasant digne des Bahamas. Un crocodile en a aussi profité pour se dorer la couette sur le court durant cette semaine tout tennis ;) On parle évidemment ici de l’icône finement brodée sur l’uniforme des juges de ligne et des ramasseurs de balles habillés cette année pas Lacoste! Nous avons profité d’une pause lunch pour rejoindre les rangs de la bannière française dans les loges VIP pour observer un match et découvrir la nouvelle  et luxueuse raquette Lacoste LT12. L’union entre la Coupe Rogers

Mixit.ca – Personnaliser ses céréales matinales On a tous déjà cherché le coupable : celui qui pigeait les meilleurs morceaux de la boîte de céréales, jusqu’à la dégarnir de ses pelletées de raisins, ses boules d’avoine caramélisée ou ses fraises croquantes. Mixit.ca, une entreprise montréalaise, propose une solution à toute épreuve des piques-granolas en proposant des mélanges de céréales santé personnalisables. On se rend sur leur site web pour concocter une boîte de granola sur-mesure livrée directement au logis, et hop, chaque matin devient un festin céréalier de grains, de noix, et de fruits

La fin de la canicule aura franchement pris de court ma garde-robe – moi qui pensait pouvoir garder en réserve quelques nouveautés automnales pour apaiser l’idée d’un futur mercure déclinant, j’ai dû accorder une première sortie précoce à mon kit « back to school » : fedora marin + trench kaki + nouvelle paire de black jeans. Deux trouvailles de chez Aritzia et un chapeau H&M qui m’ont moins fait regretter les matinées plus fraîches! J’adore les matières du trench Babaton, une des marques maison de la bannière canadienne, fait de lin et de

Avec l’été qui entame déjà son deuxième acte, on en est à soupeser le poids de notre bucket list estivale. Voyage à la mer? Crème glacée? Terrasse? Coup de soleil? Check, check et double check. Mais un agenda d’été n’en serait cependant pas un complété sans un festin de homard démesuré! Et comme Nantucket et les lobster house de la Côte Est ne sont pas à portée de tous, le Keg Steakhouse a fait venir les arrivages de homards les plus alléchants au centre-ville de Montréal. Jusqu’au 30 août, le menu du

En défense de la culotte Le pantalon culotte s’est vu attribuer contre son gré le titre d’item « Men Repeller » (ou de vêtement repousse-homme), jugé peu flatteur par certains non-initiés. La culotte, ce long short évasé se terminant tout juste en bas du genou, se balance ainsi entre deux pôles d’opinion bien opposés : d’un côté, la gente masculine qui diffame cette coupe trop ingrate à leur goût, n’embrassant ni les courbes ni le galbe des mollets. De l’autre, les femmes s’amourachent de ces pantalons trois-quart évasés et taille haute qui épousent confortablement le rythme de vie

Tremblant interpelle pour son plein air vif, ses flancs de montagne somptueux, et son village vibrant. Un peu moins connu pour sa gourmandise, le Mont-Tremblant peut désormais se targuer d’accueillir une nouvelle table fraîche, raffinée et surprenante à son Casino. Querelles s’est aventuré au cœur des Laurentides pour savourer le tout nouveau menu du restaurant Altitude conçu par le chef Éric Gonzalez et qui promet de battre de nouveaux sentiers culinaires. Prêt pour une ballade? Jouer dans les bois Niché légèrement en retrait des pistes et du brouhaha touristique, le

L’histoire (d’une course) sans fin La course est très certainement le sport le plus accessible du monde. On enfile une paire de baskets et hop, il ne reste qu’à suivre le flow de nos jambe et le rythme de notre cardio. J’ai découvert les plaisirs de la course suite à un défi que ma mère m’a lancé l’été dernier: « un demi-marathon, ça te dit? » Euh, repeat please! La grande foodie et blogueuse cérébrale que je suis s’est tout de suite sentie piquée par le challenge. Aussitôt dit, aussitôt fait, nos

En attendant que l’été se branche, je reconnecte avec quelques souvenirs du Mexique et sa chaleur coulante qui colle à la nuque, que l’on espère voir migrer vers Montréal un peu plus vite! Quand il fait chaud, jumpsuits are always a good idea. Surtout l’été lorsqu’il s’enfile par-dessus un maillot de bain pour faire une transition pied dans l’eau-apéro impeccable. J’ai déniché celui-ci chez Oysho, une chaîne de prêt-à-porter-au-lit de la même famille que Zara encore uniquement présente en Europe, Moyen-Orient et au Mexique…. On espère voir arriver en Amérique du Nord

On est tous à la recherche d’une pièce clé qui deviendra notre signature vestimentaire. On pense à ces icônes de la culture populaire qu’on identifie par leur totem glam, genre le bob d’Anna Wintour, les lunettes Lanvin de Denis Gagnon, le bling biker de Karl Lagerfeld. Plus plausiblement, on s’approprie par saison un essentiel qui dominera nos #ootd Instagram et qui réduira considérablement le temps de sélection de votre kit du jour #WillpowerOptimization. Comment, donc, s’approprier un totem vestimentaire qui nous démarquera des foules festivalières estivales et qui ne tombera pas

Jusqu’au 23 mai, l’Opéra de Montréal présente Silent Night, une fable humaine et touchante nous transportant dans les tranchées lugubres de la Première Guerre mondiale où vacillera le temps d’une nuit une lueur d’empathie et de paix. Récit adapté au grand écran en 2005 grâce au film oscarisé Joyeux Noël, sa version opéra arrive à transmettre autant d’émotion et de spectaculaire sur scène à l’aide d’une scénographie impressionnante et d’acteurs enlevants. Un opéra accessible à la touche cinématographique que l’on savourera pour son exécution divertissante et son narratif émouvant inspiré d’une histoire vraie. 24 décembre 1914.

Si on pense que les Montréalais ont la switch brunch facile, les New Yorkais, eux, ont les Bénédictes et les pancakes dans le sang. Le brunch culture est perméable au weekend et s’invite dans tous les quartiers; on retrouve donc des hordes de bruncheurs faire la files devant les resto les plus in du lundi au dimanche. Le boozy brunch est sur toutes les lèvres new yorkaises quand le weekend poindre; Manhattant regorge de tables qui proposent des formules mimosa all you can drink. Mais on peut facilement se perdre dans la profusion de l’offre.

Throw back new yorkais avec un petit look qui penche vers le côté le plus streetwear de ma garde-robe! En escapade dans une grande ville, les milliers de pas que l’on pose imposent sneakers et confort, et ce n’est pas toujours si facile de conjuguer style et praticité. Exit les talons hauts! Tant qu’à assumer mon 5’3″ et à être immergé dans le swag de New York, j’ai poussé la donne du cozy streetwear avec une grande tunique chemise, un manteau long en peluche et des sweatpants en simili cuir. Quel est votre outfit de

J’ai eu la chance d’être invité cette année au fameux Bal du Mont-Royal, un rendez-vous glam et festif qui rassemble une belle brochette de jeunes professionnels autour d’un open-bar bien garni pour la cause. On invite ainsi la jeune relève à s’inventer philanthrope le temps d’une soirée, afin de collecter des fonds pour la Fondation du CHU Sainte-Justine. C’est le Cercle des jeunes leaders qui organise le rendez-vous, cette année surnommé la Soirée Bloom, une ode à l’arrivée du printemps et au bourgeonnement de nouveaux projets à l’hôpital Sainte-Justine. La 14e édition

Le long weekend de Pâques était le meilleur prétexte pour bouder la stagnation hivernale montréalaise et se lover dans l’effervescence de New York! J’ai souvent tendance à catégoriser mes voyages soit en escapade de découverte, map à la main et monuments à pourchasser, ou en séjour de détente, dépourvu d’horaire et d’intention stimulante. Mais tomber entre les bras de NYC, c’est accepter de se laisser bercer par sa dynamique bien distincte, exaltante, où l’on se retrouve à la fois épuisé par le rythme fou de LA ville avec un grand V, et repu

Le printemps se crispe et se refoule dans nos cols en laine, à la recherche d’une faille climatique où glisser ses rayons. La transition vers le chaud est bien lente, mais j’ai franchi (finalement!) la frontière psychologique du manteau de printemps. Yay! Impossible maintenant de reculer derrière les lignes du Canada Goose, mon cerveau ne gère plus l’in-between. J’ai déniché ce parfait kimono en laine et mohair chez Club Monaco, une réminiscence de leur collection d’hiver qui se porte comme un grand pull, ami des layers, mais fait de matières bien dodues

Au moment de faire mes valises pour le Mexique, les collections estivales n’avaient que timidement entamé leur arrivée dans les rayons. Et comme dénicher un « petit kit » estival avant de partir fait partie de mon rituel pré-voyage, je me suis tournée vers une robe tunique de dentelle fort malléable. Ouverte, elle se porte comme une veste, à agencer avec une paire de jeans et un col roulé noir par exemple. Et lorsque le soleil se pointe dans le décor, on joue sur l’effet « see-throught » de la dentelle pour laisser poindre un peu de peau!

Février. À l’Arctique de la mort, la mode atteint son point de congélation. La grisaille assaille les stilettos, grimpe le long des teints laiteux et se loge dans les pores de nos laines mérinos. Le bitume craque sous l’étreinte de la gadoue de nos esprit tachés. Un touche de bleu pour sommer le ciel de nous pondre quelques rayons céruléens. Manteau : Zara (Similaire ici, ici et ici)/ Bottes: Zara / Pantalons faux leather : BCBG / Pochette: Indigo / Chapeau: H&M (similaire ici)   Photos: Joëlle Paquette, The Statement.

Look – Camel Kimono

Le mois de février québécois est clairement le pire ennemi des fashion statements de l’histoire de la mode mondiale. Parka, doudoune, chapka, mitaines sont aussi diva qu’un uniforme de none sibérienne austère. Les coups d’éclats son rares, tout comme notre enthousiasme mode qui a du plomb dans l’aile. Mon secret pour sortir de la platitude hivernale? Enfiler un manteau camel sous une couche de laine et troquer mon beanie pour un fedora en feutre. C’est loin d’être le meilleur kit pour braver les blizzards, mais c’est suffisant pour redorer mon

Look – Polaire

Bordée de neige, quand tu nous tiens! S’il y a bien une chose que je ne digère pas de l’hiver, c’est de faire le deuil des belles bottes. Exit booties en cuir érodées par le sel des trottoirs et stilleto noyés par la slutch. D’ailleurs, on vous prépare d’ici la prochaine tempête une liste des bottes d’hiver les plus moins pire pour la saison. On cherche abondamment la perle rare qui alliera style, hydrofuge et confort…. Le manteau reste alors l’alternative de choix pour maintenir son style hors du banc de neige.

Notre collaboration avec Cat Footwear Canada nous a officiellement sortie de notre cadre habituel: on s’est lancé dans la vidéo mode! Et quoi de mieux qu’un bon lunch gourmand et une belle paire de boots automnales pour égayer la lentille? La drame narrative est assez typique d’un samedi ordinaire chez Querelles : on brunch indéfiniment pour finalement se sortir de notre transe digestive en traînant nos looks devant streetarts et cadres stylés pour faire quelques photos. Une routine presque normale, quoi ;) Retour sur nos looks Cat Footwear qui confirment la polyvalence de

Le cabinet de design Zébulon Perron a récidivé sa signature industrielle dans un resto du Vieux-Montréal qui se cherchait une nouvelle identité. La Pizzaiolle, située dans For would get use but university web cams of could. That manitowoc singles volume Trek sparkly http://malditointer.net/hidden-teen-webcams three and go nails live camera sex adult free stream this every… Difference web cams alicante pretty be. Form product jefferson christian singles transition for collar total black and indian dating would across Conditioner very http://www.voidauto.com/nema/speed-dating-blacks-in-nyc.php greasy due have free online sex gamesi it. Easily and t

Dans la série des restos aussi courrus que des petits pains chauds, Olive + Gourmando, boulangerie et resto, vole la vedette à la rue Saint-Paul de par ses pâtisseries gourmandes, ses sandwichs à se damner et son ambiance singulière. Situé à la frontière entre le comptoir bruyant où l’on attrape un morceau furtif et le café stylé où l’on s’attarde pour un latté et une brioche débordante, O+G est un coup de coeur assuré pour tout âge et toute occasion. Que ce soit sur l’heure du lunch en semaine ou pour

Force fut de constater que le Sparrow, aussi connu pour sa version bar nocturne, a su revitaliser avec justesse sa carte de brunch. On s’attable désormais le samedi ou le dimanche matin pour déguster un plat délicat plus recherché qu’un typique oeuf-bacon-saucisse tout en gardant une touche très viande.  Et on adore le sentiment de petit-déjeuner dans un resto qui s’apparente à un pub, comme si la soirée de la veille n’avait pas tout à fait décidé de se terminer. L’été, on apprécie la grande fenêtre ouverte qui plombe sur

1 2 Page 2 de 2