Publication avec mot-clé

dj

  BRBR… Ça sonne comme une onomatopée hivernale…. …mais non : c’est à prononcer « barbare »… À l’origine de BRBR, une franchise multiplateforme vouée à la diffusion des nouveaux talents musicaux canadiens (surtout franco), il y a ce constat que les jeunes artistes musiciens ont du mal à faire parler d’eux. 
TFO (le réseau de télévision publique francophone de l’Ontario) a donc décidé il y a environ 5 ans de lancer BRBR, une émission de télé ayant pour mandat de promouvoir les artistes francophones, francophiles et canadiens émergents. À bord du bus aux couleurs

Le Pandore lançait le 9 octobre dernier sa nouvelle soirée Sneak & Chic. Quoi de mieux qu’un cocktail glam, une bonne bouffe et de la musique live pour célébrer la fin de la semaine! Chaque vendredi, le Pandore sera l’hôte d’une expérience nocturne où la gastronomie et la musique ne font qu’un. Niché en plein coeur du quartier des spectacles, le Pandore dévoile une ambiance unique, feutrée et raffinée. Le restaurant-bar le Pandore est un secret bien gardé. Il suffit de prendre un ascenseur afin de monter au 5e étage de l’édifice 2-22 pour y découvrir un espace qui

Dimanche, le Piknic Electronik accueillait Tiger & Woods Dans une ambiance caniculaire et sous une pluie salvatrice, les deux Italiens nous ont offert une performance exceptionnelle: 2h30 de shaking non-stop, du disco-funk électrisant, et une battle de danse improvisée. Je suis allée à la rencontre de ce duo mystérieux, mais loin d’être inconnu (31 000 fans Facebook, ça n’est pas rien!), sur lequel Google et Wikipedia restent muets. Au programme: fous rires, crème hydratante, bébé tigre et chansons cheesy italiennes des 80’s… La Chine, Ibiza, Berlin, Paris, Tokyo… vous n’arrêtez pas de bouger!

Le Laïka, c’est ce café/resto/lounge électro bien ancré dans la vie de quartier du Boulevard Saint-Laurent, repaire de la faune électronique depuis près de 15 ans. La déco rappelle vaguement le minimalisme du constructivisme russe, avec ses surfaces métalliques, sa tuyauterie apparente et ses colonnes de béton. Et pour le nom, Laïka rappelle ce fameux chien soviétique, premier être vivant à être allé dans l’espace, et évoque la tangente geek du bar. Avec un menu gourmand et des cocktails abordables, l’atmosphère se maintient de jour comme de nuit, tel un