DSC_0336

Je tâtonnais le grunge comme on contemple de loin les tendances éclair dont on doute de la pérennité. “Ça va vraiment durer les sneaker wedges tu penses?”, “Et ce manteau rose bonbon, ça vit seulement dans la bulle lookbook.nu ou ça peut survivre à l’hiver?”. Ouain, grands questionnements existentiels soit, mais c’est ce flaire, ce “trend gut feeling” qui nous départie d’une tendance qu’on verra filer à vive allure sans embarquer dans le wagon, ou encore courir sur le quai, s’accrocher à la rambarde et se sentir comme un early adopter qui vit le cool avant tout le monde.

C’est donc lentement, mais surement que j’ai intégré cet automne un peu de plaid par-ci, un pull noué à la taille sur une jupe par-là. Et finalement, le grunge se vit super bien sans collant déchiré. Surtout parce que ce n’est pas tellement une tendance éphémère, mais un retour cyclique quasi nostalgique. Le secret? Un cycle de tendance, ça dure 20 ans. Attends, quoi? Je rêve ou un album qui souligne les 20 ans de Nirvana vient de sortir? Yep… Alors quand Hedi Slimane chez Saint-Laurent a bousculé la haute couture en “osant” faire de la collection Fall 2013 de la maison parisienne une ode au grunge, fallait un peu s’y attendre. Il a simplement su capturer le tipping point de ce cycle, tout comme l’a fait Jean Paul Gaultier en 1993 (de retour au printemps 2014).

Gaultier a d’abord compris que le grunge, c’est avant tout un look fonctionnel qui représente un mode de vie, un commentaire économique et social détourné: “Grunge is nothing more than the way we dress when we have no money”. D’où l’importance, en tant que fashionista, d’adapter le grunge à sa personnalité, faire la part des choses entre le “grunge-grunge” irrévérencieux et le “grunge-fashion” à la Slimane, léché et glamour. Mais comme j’aime si bien le dire, ce qu’on porte nous impose une attitude, une posture et communique un état d’âme, alors quand je sors mon grunge, mes bottes lustrées et mon cuir raw, c’est aussi le meilleur moment pour écouter Smell Like Teen Spirit, laisser la lady au placard  et accepter d’être un peu plus messy ;)

Veste et chemise plaid: H&M / Jeans et bottes: Zara / Collier: Topshop / Mascara turquoise: Quo (chez Pharmaprix)

DSC_0337DSC_0335DSC_0357DSC_0350 DSC_0346DSC_0348 DSC_0354 DSC_0359 DSC_0361 DSC_0362 copie

DSC_0371

Photos: Dahye.