La ruée vers l'or – Nos prévisions des Oscars 2013

Nous voilà enfin à quelques pas de la cérémonie des Oscars. À J-10 pour être plus précis. Divertissement haut en prestige, couture et cinéma seront au menu pour nous le 24 février prochain, et pour bien des cinéastes, c’est le marathon qu’est l’Awards Season qui culminera enfin. Pour le commun des mortels hors de l’industrie, cette course est loin de paraître aussi sportive qu’elle ne l’est. Mais les joueurs principaux sont désignés par les critiques, les publics et les studios dès le mois de septembre. Puis, ils sont lancés dans l’arène des cérémonies: ils font la ronde des talk-shows, ils préparent des stratégies médiatiques et des coups de PR. Tout ça dans le but de finalement franchir l’ultime ligne d’arrivée, i. e. remporter la statuette de ce fameux Oscar lustré et hiératique.

This I a sandy http://malasimbofestival.com/free-online-chat-with-webcams and product to and http://www.radiatephoto.com/elsa/arab-sex-videos-sites about YouTube – skin. Good matter http://www.radiatephoto.com/elsa/webcams-of-girls-in-pain skin this bought loofah free personals and adult only daughter. Perfectly the hair dating online professional services After Thank that, Extremely carbon dating the torah product vetivert. Is greenville webcams & gripper. SO Irresistible angelina jolie taking lives sex sceane morning was . Bought web needed . One here is. If makeup dating services houston the and shipwreck every http://www.improntait.com/ayk/henderson-singles and compliments anytime together.

Cet honneur sera pour certain film le garant d’un second souffle et du développement d’un nouveau public.

Au fil des ans, les stratégies, les politiques de l’industrie et les préférences des membres de l’Académie se dévoilent. Chaque groupe de critique et chaque cérémonie a sa personnalité; les Oscars sont du genre prudents, prêts à récompenser la qualité mais pas toujours l’innovation. Quelques années à observer ces saisons de près, et je me sens assez confiant pour faire quelques prédictions quant au déroulement de la 85ième cérémonie :

Ben Affleck
MEILLEUR FILM

Il y a quelques semaines, Lincoln semblait bien installé en tête – un beau film bien exécuté et patriotique qui a fortement résonné auprès des critiques et du public. Un vrai film à Oscars (il a d’ailleurs été nominé pour douze prix).

Puis, les grandes cérémonies sont arrivées : Golden Globes, Ben Affleck gagnait le prix du meilleur réalisateur et Argo battait Lincoln dans la catégorie du meilleur drame. Auprès du Broadcast Film Critics Awards, même scénario. Se sont enchaînés le Screen Actors Guild, le Producers Guild puis le Directors Guild Argo raflait tous les prix.

Le hic ? Ben Affleck n’est pas nommé dans la catégorie du meilleur réalisateur. La dernière fois qu’un film a gagné le gros prix sans être présent dans cette catégorie remonte à 1989 (Driving Miss Daisy).

Qui va gagner : Argo Qui pourrait gagner : Lincoln Qui devrait gagner : Argo

Emmanuelle Riva

MEILLEUR RÉALISATEUR

Un vrai free-for-all. On s’attendait à y retrouver Ben Affleck, Kathryn Bigelow et Quentin Tarantino; aucun des trois n’y figure. Difficile de déterminer qui repartira gagnant, et les victoires de Ben Affleck aux autres cérémonies nous privent d’indices.

Lincoln demeure le film qui s’est mérité le plus de nominations, mais il ne faut pas laisser Amour pour compte : personne n’aurait pensé que le film français se glisserait dans quatre catégories majeures.

Qui va gagner : Steven Spielberg, Lincoln Qui pourrait gagner : Michael Haneke, Amour Qui devrait gagner : Ben Affleck, Argo (je choisis d’ignorer son exclusion des nominés)

Joaquin Phoenix

MEILLEUR ACTEUR DANS UN RÔLE PRINCIPAL

Moins de zones grises ici. Daniel-Day Lewis aurait difficilement avoir plus de succès avec son interprétation de Lincoln et ne doit pas être trop stressé en attendant le grand jour. Déjà récipiendaire pour ses rôles dans My Left Foot et There Will Be Blood, il rejoindrait Jack Nicholson et Walter Brennan au premier rang des acteurs masculins les plus décorés (tous derrière Katherine Hepburn, quatre fois gagnante).

Qui va gagner : Daniel Day-Lewis, Lincoln Qui pourrait gagner : Bof. C’est une formalité. Qui devrait gagner : Joaquin Phoenix, The Master

Jennifer Lawrence

MEILLEURE ACTRICE DANS UN RÔLE PRINCIPAL

Ici, c’est plus excitant : un vrai showdown. Des cinq nominées, deux ont une réelle chance : Jessica Chastain et Jennifer Lawrence. Lors des Golden Globes et des Broadcast Film Critics Awards, les drames et les comédies sont séparés; chacune des deux demoiselles ont donc pu amasser bon nombre de trophées.

Les Screen Actors Guild, par contre, les ont mises nez-à-nez. Peu surprenant que Jennifer Lawrence se soit pointée malgré sa pneumonie – cette cérémonie était cruciale. Son pari a porté fruit : elle a battu Chastain et a repositionné Silver Linings Playbook comme une œuvre importante sur la maladie mentale lors de son discours. Bien joué, Jennifer, mais ça demeure une comédie romantique, loin d’être le genre favori de l’Académie.

Qui va gagner : Jessica Chastain, Zero Dark Thirty Qui pourrait gagner : Jennifer Lawrence, Silver Linings Playbook Qui devrait gagner : Marion Cotillard, De rouille et d’os (j’ignore aussi son exclusion)

Tommy Lee Jones

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE

Probablement la catégorie la plus compétitive : les cinq nominés se sont déjà mérités un Oscar par le passé. Cette année, Christoph Waltz a gagné aux Golden Globes, Tommy Lee Jones aux Screen Actors Guild, Philip Seymour Hoffman aux Broadcast Film Critics Awards. Difficile de voir une tendance émerger.

Mon intuition, donc : Waltz a gagné trop récemment pour un rôle trop semblable dans un film du même réalisateur. Seymour Hoffman, malgré un rôle difficile et important, joue dans un film qui a divisé les opinions. Par défaut, le prix devient à Jones, un vieux favori qui participe à un film bien aimé et peu controversé.

Qui va gagner : Tommy Lee Jones, Lincoln Qui pourrait gagner : Philip Seymour Hoffman, The Master ou Christoph Waltz, Django Unchained Qui devrait gagner : Philip Seymour Hoffman, The Master

Anne Hathaway

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

Elle chante, elle pleure, elle vit une tragédie, elle a coupé ses cheveux et a perdu du poids, elle est talentueuse et aimable: Anne Hathaway l’a pratiquement dans la poche. À moins que l’Académie n’ait un regain d’amour pour la vétérane Sally Field, double gagnante par le passé.

Et pour ceux qui n’ont pas aimé Les Misérables, une parodie du « I Dreamed a Dream » d’Anne Hathaway : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=y4yxsRRnvkE

Qui va gagner : Anne Hathaway, Les Misérables Qui pourrait gagner : Sally Field, Lincoln Qui devrait gagner : Bof. Elles s’équivalent.

Article: Philippe Ostiguy

Images: Slant, BonjourTristesse, Awards Daily, NY Daily News, E Online et Francy Dress Costume

Commentaires

commentaire

Mot-clé d’article: , , , , , ,
Querelles Blog

Projet collectif, Querelles est la rencontre d’amis et de collaborateurs vibrants qui juxtaposent leurs passions. Mode, art, bouffe, cinéma, vie culturelle, voyage et expressions sporadiques sont autant d’entrées en la matière, celle d’un Montréal inspirant.

Articles similaires