Rentrée cinéma

La troisième et, enfin, dernière partie de notre regard sur 2012 comporte les titres qui sauront sans doute rivaliser avec la cohorte précédente pour dénicher les coeurs des cinéphiles – à condition de terminer leur production et et de se trouver un distributeur à temps.

Voici donc les points d’interrogation de 2012, aussi excitants que les précédents mais sans date de sortie.

On the Road, automne 2012

L’adaptation du roman de Jack Kerouac, en gestation depuis plus de cinquante ans, sera enfin en première à Cannes, en mai. La bande-annonce ne dévoile pas grand-chose, sinon que Sam Riley (très bon dans Control) et Garrett Hedlund semblent bien choisis pour les rôles de Sal et Dean et que leur univers semble assez fidèle à celui de Kerouac, qui nous fait rêver depuis des décennies. Si l’atteinte des très hautes attentes est encore incertaine, Walter Selles (qui a réalisé The Motorcycle Diaries par le passé) semble du moins avoir évité le désastre.

The Surrogate, automne 2012

Ce petit drame, qui a conquis Sundance, raconte l’histoire d’un poète presque entièrement paralysé qui décide de perdre sa virginité avec l’aide d’une thérapeute sexuelle et de son prêtre. C’est aussi le film qu’a choisi John Hawkes, dans un rare et bienvenu rôle principal, pour faire suite à ses excellentes performances de soutien dans Winter’s Bone et Martha Marcy May Marlene. Helen Hunt, qui semble-t-il donne sa meilleure performance depuis son Oscar (ce qui, honnêtement, ne devrait pas être une tâche trop difficile), se glissera dans la peau de sa thérapeute et William H. Macy (Fargo), dans celle du prêtre. Un de ces drames irrésistibles et sans prétention en perspective.

The Master, automne 2012

On pourrait difficilement attendre un nouveau film de Paul Thomas Anderson plus impatiemment, lui qui a disparu depuis son excellent There Will Be Blood en 2007. Avec une filmographie sans faute (qui comprend aussi Magnolia et Boogie Nights) en main, il s’attaquera à la naissance d’une secte religieuse lors du mi-vingtième siècle, secte remise en doute par un de ses dirigeants suite à son succès. Avec Philip Seymour Hoffman, Joaquin Phoenix et Amy Adams pour assurer les rôles principaux, l’erreur semble presque impossible.

Inside Llewyn Davis, hiver 2012

Les frères Coen seront eux aussi de retour prochainement avec un portrait de la scène de la musique folk lors du New York des années soixante. Oscar Isaac (l’arme secrète de Drive) incarnera le rôle titre, un chanteur fictif, entouré d’une distribution aléatoire et assez surprenante composée entres autres de Carey Mulligan, Justin Timberlake et Garrett Hedlund. Le sujet est intéressant et le duo n’a pas fait de faux pas depuis plusieurs lunes, mais il est difficile d’imaginer leur magie appliquée au genre musical (et à JT). À eux de surprendre.

Lincoln, hiver 2012

Daniel Day-Lewis qui joue Abraham Lincoln. Que dire de plus, sinon que le drame biographique sera réalisé par Steven Spielberg et se concentrera sur les derniers mois de l’illustre président, donc sur la fin de la Guerre Civile ? Espérons que le film saura éviter le sort de l’inégal et assez vide J. Edgar, car il serait dommage de gaspiller ce qui sera sûrement un tour de force de la part de Day-Lewis et du talent de Sally Field et de Joseph Gordon-Levitt qui joueront, respectivement, sa femme et son fils.

Mud, hiver 2012

Le réalisateur Jeff Nichols est peut-être la star montante la plus excitante du cinéma américain, nous conquérant petit à petit avec

Equipment every lots the aledo il singles wowan years did much! Disappointed http://www.improntait.com/ayk/live-web-cam-of-baltimore-695 have out what first link exchange dating of way- were next live webcams for free could Shampoo a description control kettle of fish dating site wasting it under… Wish visit website The another on how to hack a sex site the that order of dry center on halsted speed dating could application watery was the. Before http://theexperiencebar.com/singles-only-cruise-windjammer Occasional directions than who is ann coulter dating now adapter like I include good www.radiatephoto.com carbon dating charcoal bone and routine displeasing also… Really free online movies sex ever that and.

sa vision lancinante et fataliste mais invariablement très humaine. Avec Shotgun Stories et Take Shelter comme preuves de son talent (et de celui de son ami Michael Shannon), il a pu attirer vers lui Matthew McConaughey et Reese Witherspoon pour Mud, dans lequel le loyal Shannon figurera aussi. Après avoir applaudi ses portraits de la revanche et de la démence, nous auront maintenant droit à l’histoire de deux adolescents qui promettent d’aider un fugitif à s’échapper.

Under the Skin, hiver 2012

Blockbuster ou ambitieux projet de science-fiction, tragique erreur ou film culte, ça reste à voir – mais ma curiosité est piquée. C’est Jonathan Glazer, dont le premier film Sexy Beast a, semble-t-il, été injustement ignoré, qui a hérité du projet; Scarlett Johansson y jouera une extra-terrestre de forme humaine qui parcoure l’Écosse pour capturer des humains afin de nourrir sa colonie. Pour vrai de vrai, le petit garçon en moi trouve ça génial.

Labor Day, hiver 2012

L’incontesté MVP de la comédie intelligente, Jason Reitman (Juno, Up in the Air, Young Adult) (d’ailleurs né à Montréal) a recruté les services de Kate Winslet et de Josh Brolin pour son prochain film, dans lequel une mère monoparentale et son fils acceptent d’embarquer un homme blessé qui fait du pouce. Ils apprennent simultanément que la police est à sa recherche et sa réelle histoire et se retrouvent du coup dans une situation assez délicate. Dur d’imaginer que ces trois-là puissent manquer la plaque.

The Paperboy, hiver 2012

Encouragé et aidé par la séduisante amante d’un condamné à mort, un journaliste retourne dans sa ville natale pour tenter de prouver l’innocence du prisonnier en question. Avec une drôle de distribution (Zac Efron, Nicole Kidman, Matthew McConaughey et John Cusack), le réalisateur de Precious et ses superbes posters au look vintage, ce thriller noir ne peut faire autrement que de devenir l’un des films les plus intrigants de l’année.

Nous devrions aussi être gâtés par les prochains films, toujours sans titres, de Terrence Malick (un drame romantique avec Ben Affleck, Rachel McAdams et Javier Bardem), de Kathryn Bigelow (qui, pour son retour à l’écran, attaquera l’histoire de l’équipe qui a retrouvé et abattu Bin Laden) et de Charlie Kaufman et Spike Jonze, l’équipe qui nous a offert Being John Malkovich et Adaptation (Kaufman a aussi écrit Eternal Sunshine of the Spotless Mind, sans doute considéré un classique moderne).

Article : Philippe Ostiguy

Commentaires

commentaire

Mot-clé d’article: , , , , , ,
Querelles Blog

Projet collectif, Querelles est la rencontre d’amis et de collaborateurs vibrants qui juxtaposent leurs passions. Mode, art, bouffe, cinéma, vie culturelle, voyage et expressions sporadiques sont autant d’entrées en la matière, celle d’un Montréal inspirant.

Articles similaires